Rodez. Et si vous étiez diabétique sans le savoir ?

L'équipe mobile de diabétologie avec los DID Drolles pour cette journée de sensibilisation et de prévention au diabète. (@ADN12)

L’Hôpital de Rodez a organisé récemment une journée d’information sur le diabète. L’objectif était de le faire connaître, de le dépister et d’informer sur sa prise en charge et les moyens de le prévenir.

En France, plus de 3,7 millions de personnes sont traitées contre le diabète : un chiffre qui ne cesse d’augmenter, et qui est pourtant en-deçà du nombre de malades selon Anne Foucras, infirmière en diabétologie à l’hôpital de Rodez :

« beaucoup de personnes s’ignorent diabétiques, on estime qu’une sur deux en est atteinte sans le savoir »

Prévenir le diabète

Beaucoup de personnes souhaitaient avoir des informations concernant la prévention. Nicolas Gondrillat, diététicien, a distillé tout le long de la journée ses conseils avisés : « beaucoup de cas de diabète sont dus à une trop grande sédentarité ». L’activité physique serait donc la clef de la prévention.

Activité physique et alimentation

Mais pas seulement. L’alimentation joue aussi un rôle important selon lui : « il est recommandé de privilégier les fruits et les légumes, d’éviter les grignotages et d’avoir des repas réguliers ».

« Il faut une hygiène de vie rigoureuse sur le long terme afin de prévenir les complications possibles du diabète ou même reculer son apparition » ajoute-t-il.

Se faire dépister

Autour d’un café et d’une fouace, l’équipe mobile de l’Hôpital Jacques Puel a accueilli les visiteurs : une diététicienne, un kinésithérapeute et l’infirmière en éducation thérapeutique étaient à la disposition du public pour des conseils de prévention et de soins sur cette pathologie.

L’équipe de plaie et cicatrisation a proposé des indications sur l’hygiène du pied diabétique. Un dépistage anonyme et gratuit était assuré par le personnel soignant sur place. « C’est près de 30 personnes qui n’ont pas hésité à sauter le pas avec un résultat qui a été rassurant avec 100 % de tests négatifs » remarque Anne Foucras.

Los DID Drolles 

L’association « Los DID Drolles », qui accompagne les familles des enfants diabétiques de l’Aveyron était associée à ce moment. C’est l’association incontournable pour les enfants souffrant de diabète de type 1 : « face à cette maladie, les familles se trouvent souvent désemparées, l’association leur permet d’avoir un appui » notent les bénévoles.

Elle a pour mission l’accueil, le soutien, l’accompagnement, l’échange, l’apport d’informations et de conseils auprès des familles diabétiques. Elle est leur relais privilégié.

« L’équipe de diabétologie et los DID Drolles travaillent en étroite collaboration au quotidien » affirme Anne Foucras. C’est naturellement que trois bénévoles de los DID Drolles étaient présents pour renseigner les parents des jeunes diabétiques.

Pour plus d’informations sur cette association : http://www.asso-diabete-ajd.fr/12/ .