Onet. Jean-Philippe Keroslian inaugure son local de campagne

Après un premier mandat qu'il estime "crédible", Jean-Philippe Kéroslian se lance dans sa seconde campagne municipale. @ADN12

A quatre mois du premier tour des élections municipales, Jean-Philippe Kéroslian est pour l’instant le seul candidat déclaré à sa propre succession à la mairie d’Onet-le-Château. Pour autant, il entend bien mener campagne auprès de ses administrés…

« Travailler dans la continuité »

Preuve en est ce local inauguré cette semaine au 21 de la rue Saint-Firmin, une perpendiculaire à la route d’Espalion : « ce sera le Poste de Commandement de notre campagne électorale, où nous pourrons recevoir du public. C’est aussi une manière de démontrer que notre équipe n’utilise pas les moyens municipaux pour mener campagne… ». Attaqué récemment sur des attributions de marchés publics, le maire sortant veut se montrer irréprochable, et faire valoir son bilan.

« On a été crédible sur le premier mandat. La majorité de nos engagements ont été tenus. On veut maintenant achever le parcours imaginé il y a six ans et travailler dans la continuité  »

 

Jean-Philippe Kéroslian a d’ailleurs symboliquement choisi de conserver le nom qui l’avait fait élire en 2014 : « Onet à vous ! ». Les castonétois recevront prochainement dans leurs boîtes aux lettres deux documents : le premier listant le bilan de l’équipe sortante, le second les engagements pour cette nouvelle candidature.

Si une vingtaine de personnes était présente pour l’inauguration de son local de campagne, Jean-Philippe Kéroslian se refuse pour l’instant à donner le nom de ses colistiers. Une équipe qui sera « un peu renouvelée » assure-t-il. @ADN12

« Des engagements tenus »

Hormis les projets de skatepark et de marché couvert, Jean-Philippe Kéroslian l’assure : « 95 % des promesses formulées en 2014 ont été réalisées », et de lister les accomplissements de son équipe dans les sept grandes thématiques de sa dernière campagne :

« Création de parcs paysagers, résidence intergénérationnelle, aménagement de la plaine Notre Seigne, recrutement d’adultes-relais pour les jeunes et les séniors, Maison des Associations, Maison de Santé, Maison des Sports de Combat, Boulodrome couvert, Salle des Fêtes, vidéo-protection, giratoires de Fontanges et Saint-Viateur… »

 

Tout ça dans un contexte de rigueur budgétaire assure Jean-Philippe Kéroslian : « sur notre mandat, nous sommes la commune aveyronnaise qui a été la plus pénalisée par la baisse des dotations de l’Etat. Nous avons perdu 6,5 millions d’euros ! Malgré cela, nous avons réussi à réaliser des équipements structurants sans augmenter les impôts locaux et en faisant des économies là où on pouvait ».

Une stratégie que l’équipe du maire sortant compte bien reproduire en cas de victoire en mars : « à chaque fois que ce sera possible, nous rechercherons des co-financements : avec le Département, Rodez Agglo… Les partenariats publics-privés sont aussi l’avenir des politiques locales ».

Une nouvelle Maison de Retraite

Pour cette nouvelle campagne, Jean-Philippe Kéroslian annonce sept grands engagements généraux en faveur des jeunes, des séniors, de la vie locale ou encore de l’amélioration des infrastructures.

Concrètement, le programme reste à affiner mais des projets sont d’ores et déjà annoncés, comme la construction d’une seconde Maison de Retraite, sur le site de la Salle des Fêtes :

« la commune est actuellement sous-dotée en nombre de places pour les séniors. L’EHPAD La Rossignole, qui accueille 80 résidents, compte 120 dossiers en attente ! Un second établissement est indispensable »

 

Une seconde Résidence Intergénérationnelle est aussi inscrite dans le programme d’Onet à vous : « car les demandes excèdent aujourd’hui l’offre sur la première résidence » explique le maire sortant, qui aimerait l’implanter aux Costes-Rouges.

Reconstruction de la Maison des Bouts de Choux : « cet équipement est devenu obsolète. On va donc le moderniser, mais sans l’agrandir pour ne pas déstabiliser l’activité des assistantes maternelles ».

Autre équipement que souhaite voir enfin construit Jean-Philippe Kéroslian : le fameux skatepark, qui était déjà dans son programme de 2014 : « nous n’avions malheureusement pas réussi à trouver le terrain idéal. Nous sommes toujours activement à sa recherche… ».

Enfin, Jean-Philippe Kéroslian annonce vouloir poursuivre la réalisation de voies de circulation douces, notamment depuis le rond-point de Saint-Marc jusqu’à Sébazac et le lycée La Roque : « il est aujourd’hui difficile par exemple pour les lycéens de se rendre sur la zone d’activité commerciale. Quand le barreau de Saint-Mayme sera réalisé, il y aura moins de véhicules sur la route d’Espalion et nous pourrons développer ce type d’aménagements ».

Comme en 2014, Jean-Philippe Kéroslian va envoyer une carte à tous les castonétois pour les informer des « 7 engagements » contenus dans son programme. @ADN12

L’équipe Onet à Vous ! prévoit maintenant des opérations de porte-à-porte auprès des castonétois pour leur présenter son projet et l’affiner si besoin.