Football. Rodez à Auch pour une qualification

Début de la Coupe de France pour le Rodez Aveyron Football. Direction Auch, équipe de Nationale 3, ce samedi aprés-midi, pour le 7e tour de la compétition.

Depuis que je suis entraîneur à Rodez, la Coupe ne nous réussit pas trop

Pour le coach ruthénois, Laurent Peyrelade, le constat est simple. Il espère bien que ses protégés vont inverser la tendance, ce samedi, sur la pelouse d’Auch. Pour leur entrée en lice, à l’occasion de ce 7e tour, les Ruthénois affrontent une équipe qui évolue en nationale 3. Équipe qui évolue dans la poule de l’équipe réserve du RAF, et qui a éliminé Druelle, lors du dernier tour. Le coach sait que ce ne sera pas une partie de plaisir, malgré l’écart de niveau sur le papier :

C’est un terrain compliqué, qui va être très humide. Avec un public chaud bouillant. Et on le sait, les pros trinquent souvent au début, car c’est la cible à abattre pour les petits clubs. On devra mettre les ingrédients pour pas se rater. Beaucoup d’engagement, de la mobilité.

Une équipe remaniée

Surtout que pour ce match, Laurent Peyrelade va finalement faire tourner. Il aurait aimé mettre l’équipe qui avait joué contre Lens lundi soir. Mais le match a laissé des traces. « On est passé sous un rouleau compresseur, détaille t’il. On n’a pas mal de pépins physiques. Là, on a trouvé une concurrence très élevé. Cela m’a fait penser à notre première année de national, avec les équipes de Grenoble et du Red Star. »

Bonnet out plusieurs semaines

Côté blessé, Bonnet a une déchirure musculaire, qui a été confirmée par une IRM. Et sera au moins absent jusqu’à la fin du mois. Roche souffre d’une béquille, et d’un mollet douloureux. Henry, Tertereau et Ruffaut ont, eux, eus du mal à récupérer. Et trois joueurs sont sous le coup d’une suspension : Chougrani, Bardy, et Douline. Laurent Peyrelade va donc faire jouer des joueurs, qui il espère, vont lui prouver qu’ils peuvent devenir des titulaires en puissance en Ligue 2. Quoiqu’il en soit, le coach attend la qualification ce samedi :

La finalité, c’est qu’il n’y a qu’un vainqueur à la fin. Sur les matchs de coupe, il y a une part d’émotion, qu’il faut réussir à maîtriser. L’attente, c’est la qualification. J’aimerais avoir le plaisir de recevoir une Ligue 1, pour les 32ème à Paul Lignon. Car la coupe, c’est important pour la vie du club.

L’an dernier, Rodez avait été éliminé, sur la pelouse de Sète, pensionnaire de Nationale 2, au 8e tour. Gageons que les Ruthénois s’en souviennent, et vont mettre les ingrédients nécessaires pour se qualifier pour la suite de la compétition.

Le groupe :

Desmas, Mpasi, Coelho, Peyrelade, Poujol, Dieng, Sanaia, Jacob, Guerbert, Ruffaut, Maury, Ouammou, Caddy, Sané, Mathis, Ouhafsa.

Ce samedi 16 novembre, Auch – RAF, au stade Jacques Fouroux à 14h.