Decazeville. Discussion-débat avec Mescladis et Memoria Andando

Le vendredi 15 novembre 2019, à 20h30, au local de Memoria andando (près du Laminoir, à Decazeville), les associations Mescladis et Memoria andando vous invitent gratuitement à participer à une soirée de discussion - débat sur « Les langues, toutes les langues. Droits et devoirs ».

« Les langues sont égales entre elles comme les citoyens d’une même république. Mescladis » ©adn12

Ce projet est né grâce à des rencontres : entre deux associations d’abord, Mescladis et Memoria andando, entre des personnes ensuite, des membres de Mescladis comme Alain Solignac, Jean François Mariot ou Christophe Douziech, et le président de Memoria andando, Jean Vaz.

(De gauche à droite) Christophe Douziech, Jean Vaz, Alain Soulié et Jean François Mariot ©adn12

Et ce n’était qu’une question de temps avant que ces deux associations ne se rencontrent puisqu’elles organisent toutes les deux, régulièrement, des animations culturelles sur le Bassin.

Un débat monté en juin dernier lors de la dernière édition de la Fête des langues

Mescladis est une association qui organise des manifestations culturelles sur le Bassin depuis 1994 et le Forum/Fête des langues depuis 2002. Cette discussion/débat était initialement prévue l’après-midi de la Fête des langues de juin dernier à Viviez mais la canicule avait forcé Mescladis à annuler l’événement.

« Cette discussion que les deux associations ont décidé, pour la première fois, d’organiser ensemble, s’inscrit pleinement dans la désormais longue tradition instaurée par notre Fête des Langues qui, au cœur des stands de citoyens présentant leurs langues sur un pied d’égalité, dans une ambiance de convivialité festive, a toujours tenu à ménager un moment de réflexion, d’échange et de débat »

L’équipe de Mescladis

Jean Vaz, président de Memoria andando, rajoute : « Nous avons beaucoup d’intérêt pour le projet commun avec Mescladis ; nous nous intéressons beaucoup à la question de la non hiérarchisation des langues. »

Débat animé par Claude Sicre

Claude Sicre, le fondateur du premier Forum des langues du monde à Toulouse (1992), sera présent pour animer le débat et pour présenter une proposition de « Déclaration des Devoirs envers les langues et le langage ».
Pour Jean Vaz, lors de cette soirée, « il sera question de la magnifique diversité des langues, de notre opposition à toute hiérarchie des langues et à leur prétention autoproclamée à un génie supérieur : les langues sont multiples, vivantes. Le français par exemple est multiple, divers. Il provient d’autres langues, compose des éléments venus d’ailleurs, il évolue avec l’histoire, se réinvente avec la géographie…»

« Nous parlerons du langage : parler, c’est une liberté fondamentale, parler fait exister certaines réalités, parler c’est politique … »

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles, le vendredi 15 novembre à 20h30, au local de Memoria andando (près du Laminoir), à Decazeville.