Des écoliers aveyronnais exposent pour le respect des Droits de l’Enfant

La campagne de collecte de l’UNICEF est en route pour cette nouvelle saison automne-hiver mais un autre événement est programmé en ce mois de novembre, celui de l’anniversaire de la signature de la convention internationale des droits de l’enfant, signée le 20 novembre 1989, et auquel ont participé les écoliers des alentours…

Une exposition en mairie

Le département de l’Aveyron n’est pas à la traîne pour fêter l’événement. La présidente départementale, Simone de Colonges et ses 75 adhérents ont sous le coude plusieurs actions et la première a eu lieu ce jeudi 7 novembre à l’Hôtel de Ville à Rodez. Une exposition est en place jusqu’au 30 novembre avec pour thème « les droits de l’enfant en 30 ans». Les visiteurs pourront ainsi trouver les explications de l’engagement de l’UNICEF mais aussi apprécier les travaux réalisés par les élèves des écoles du département.

Les écoles aveyronnaises ont fêté le 30e anniversaire des droits de l’enfant.@ADN12

Sensibiliser à la mortalité infantile dans le monde

La présidente départementale de l’UNICEF, Simone de Colonges, regrette que la convention des droits de l’enfant soit encore mal connue, et que les engagements pris il y a 30 ans ne soient pas suivis d’actes visibles : « les conflits et l’impact du changement climatique, pour ne citer qu’eux, menacent la sécurité et le bien-être de millions d’enfants à travers le monde ».

Simone de Colonges, présidente départementale UNICEF.@ADN12

« Ici, nous nous sommes mobilisés toute l’année pour faire évoluer positivement les conditions d’accueil des mineurs non accompagnés. Nous UNICEF, avons les images d’enfants isolés. Nous poursuivrons ce combat en 2020 d’autant que les enfants sont les premières victimes. Les écoles sont prises pour cible, la déscolarisation augmente. Aujourd’hui 41 millions d’enfants sont en situation d’urgence humanitaire dans le monde »

Dans un nouveau rapport, l’UNICEF relève qu’en raison d’efforts insuffisants de certains pays asiatiques et africains, plus de 60 millions d’enfants de moins de cinq ans risquent de mourir d’ici 2030 de maladies et des causes des conflits qui règnent dans beaucoup de pays.

« 15 000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque jour dans le monde »

 

En France, l’Education Nationale travaille en relation avec l’UNICEF pour que la Déclaration des Droits de l’Enfant soit étudiée dans les écoles dans le cadre de l’éducation civique : « heureusement en France la déclaration des droits est respectée même si on ne remplit pas encore la mission à 100% » tient à rappeler Armelle Fellahi, inspectrice d’académie pour l’Aveyron.

Les classes de CM2 de Rodez, de Flavin, de Lax, de Rignac et de Boussac ont ainsi travaillé sur des projets qui allient musique et arts plastiques. Les affiches créées par les élèves sont donc exposées en mairie mais aussi lors d’actions menées dans les communes des écoles citées, qui mettent en lumière les principaux droits de l’enfant.

Le travail des écoliers exposé jusqu’au 30 novembre à la mairie de Rodez.@ADN12

Le vernissage s’est terminé par un chant interprété par les classes de Ramadier et Cambon.