Decazeville. Projet « Graine d’humanité, cultivons la non-violence »

Alexia Lamazere réalisant un massage ©adn12

Ce projet s’est déroulé tout au long de l’année 2019 en proposant aux scolaires et au public des animations variées : conférences, cafés parentalité, interventions dans les classes et travaux des scolaires… Aujourd’hui, ce projet se poursuit par l’intermédiaire du centre social de Decazeville avec des ateliers de massage en famille.

Massage en famille : parents / enfants

Sandra Marty, référente au centre social de Decazeville présente cette opération :

« Très appréciés par les familles, ces temps de liens privilégiés avec ses enfants sont extrêmement bénéfiques : détente, relaxation… Ils améliorent les relations familiales. Tout cela se réalise dans un cadre propice, respectueux et garantie par une professionnelle formée à cette pratique. »

 

Car cette action s’adresse aux familles dont les enfants ont entre 5 et 12 ans. Elle fait écho au MISP (Massage In Schools Programme) : ce programme international a d’abord été mis en œuvre au Canada, puis en Suède et en Grande-Bretagne, il y a une vingtaine d’années. Il est aujourd’hui diffusé à travers le monde.

Alexia Lamazere, instructrice, vient animer cet atelier de massage qui se déroulera sur trois séances d’une heure où seront proposés des temps pour se familiariser avec les mouvements de massage, des jeux et des échanges.

Sandra Marty précise que l’atelier est « gratuit, ouvert à tous ! Venez donc profiter de ces trois temps forts ! » qui se dérouleront les mercredis 13, 20 et 27 novembre, de 17h à 18h au centre social de Decazeville (4, place Cabrol).

L’implication sur les trois séances est nécessaire et l’inscription est obligatoire au 05.65.43.17.70 car le nombre de places est limité.