1,3 millions d’euros pour la transformation du Golf de Rodez

Le projet du délégataire, qui nécessitera des études préalables et réunions de travail avec les services de Rodez Agglomération pour validation définitive. DR

La nouvelle a été annoncée lors du dernier conseil communautaire de Rodez Agglomération : la société Blue Green, concessionnaire du site, va investir 1,3 millions d’euros pour moderniser le golf du Grand-Rodez, à Fontanges.

DSP renouvelée

Une annonce qui intervient alors que Blue Green se voit reconduit à la tête de la concession du Golf de Rodez pour les 20 prochaines années : « malgré l’appel d’offres que nous avons lancé pour cette Délégation de Service Public, Blue Green était le seul candidat à sa propre succession » commente le président de Rodez Agglo, Christian Teyssèdre.

Ce qui ne veut pas dire que les négociations n’ont pas été âpres :

« Nous avons été fermes avec le concessionnaire : nous attendons des investissements forts de sa part pour améliorer l’attractivité du golf »

 

Le seul golf 18 trous de l’Aveyron

Résultat : Blue Green s’engage à investir 1,3 millions d’euros pour transformer le site et poursuivre la démocratisation de la discipline sur le territoire ruthénois.

« Un golf intérieur »

Principal investissement attendu : la construction d’un golf intérieur pour la période hivernale, et le repositionnement des practices existants. Des packs promotionnels seront également proposés aux entreprises, aux asssociations et aux touristes pour renforcer l’intégration du golf de Fontanges dans l’environnement économique ruthénois.

Le projet du délégataire, qui nécessitera des études préalables et réunions de travail avec les services de Rodez Agglomération pour validation définitive. DR

Créé en 1994, le Golf du Grand Rodez est le seul parcours 18 trous du département. Seuls deux parcours à 9 trous complètent l’offre en Aveyron : celui de Totche à Villefranche-de-Rouergue, et celui de Mezeyrac en Aubrac, qui connaît de grosses difficultés de fonctionnement… De quoi faire dire au vice-président de Rodez Agglo, Pierre Bessière, qu’il y a une carte à jouer en termes d’activité :

« Au niveau national, le golf a perdu 2 % de licenciés, mais ici c’est la courbe inverse. C’est un golf de Montagne : on doit pouvoir valoriser cette spécificité et profiter d’être seul sur ce créneau pour se tourner vers l’excellence »

 

Les élus de Rodez Agglomération entendent donc rester vigilants quant à la gestion du site par le concessionnaire Blue Green.