Zibero Tardets/ROC : 29/30
(Mi-temps : 12/9)

Zibero Tardets : Arhie N (4 buts), Baque (1), Campane A (6), Campane N (2), Carrey (1), Favretto (3), Khayar (4), Le Bigot (1), Marmissolle (7).

ROC : Albouy (1), Besset M (1), Besset R (2), Bitonti (3), Bonicel (5), Brevel (2), Calmels (2), Fraysse (2), Lange (3), Simon (9).

Pour la 5e journée de Nationale 2, le ROC avait un match pas simple à négocier, sur le parquet de Zibero Tardets. Un adversaire, second de la poule, qui avait l’ambition de prendre la tête du classement, en battant les Aveyronnais. Mais le ROC a changé la donne, en s’imposant 30 à 29, dans un match à suspense… Un match plein qui a satisfait le coach, Julien Demetz :

Ce fut un match accroché tout du long, ce qui rend la victoire encore plus satisfaisante. On a su garder notre sang-froid, et respecté les consignes tactiques.

Mené 12 à 9 à la pause

Rapidement, en première période, le ROC a pris les devants, et mené 4 à 2, après quelques minutes de jeu. Le ROC menait toujours, après 20 minutes de jeu, 8 à 7. Avant de voir Zibero Tardets prendre la tête pour la première fois, à la 25e minute, d’un petit but, 9 à 8. Un adversaire qui va se réveiller sur la fin, pour mener de trois buts, à la pause, 12 à 9. « On a connu un petit trou en fin de période, explique Julien Demetz, en étant mené de trois buts. Mais on ne s’est pas affolé, et on a bien débuté la deuxième période. »

Un match serré

Mais en seconde période, le ROC se remet dans le bon sens, et rattrape son retard, et prend même la tête, à la 33e minute, 13 à 12. « On a réussi à faire un 3/0, pour revenir, détaille Julien Demetz. Après, on n’a quasiment jamais lâché la tête, et réussi, sur la fin, à creuser un peu l’écart. » À partir de là, le match devient un peu fou. Les deux équipes se rendent coup sur coup, et le score devient serré : 15/15 (35e), 17/17 (45e), 19/19 (47e), puis 21/21 (52e). Aucune des deux équipes ne veut lâcher alors qu’il ne reste que 8 minutes à jouer.

Le ROC se détache

Et puis le ROC réussit à reprendre la tête, et à mener 24/22, alors qu’il reste cinq minutes. Les Rocistes continuent leur bon match, et accentuent leur avance : 25/22 à la 56e, puis 27/24 à la 58e… Les deux minutes verront Zibero Tardets essayer de revenir au score, mais sans succès. « On a été un peu trop dans la gestion, concède Julien Demetz. Et ils sont revenus, mais sans que l’on risque de perdre. Ils marquent le 29e but sur le gong. On a été irréprochable dans l’état d’esprit, dans le respect des consignes. Il y a une belle amélioration. C’est une vraie victoire collective. » Le ROC s’impose 30 à 29, et enchaîne avec une deuxième victoire consécutive. Ce qui lui permet de remonter à la 4e place du classement, avant la réception de Poitiers, la semaine prochaine. Une victoire importante pour la suite comme le confirme le coach, Julien Demetz :

L’an dernier, on avait du mal à enchaîner deux victoires consécutives. Là, on va recevoir Poitiers, qui est solide, et qui sera sûrement revanchard de notre victoire l’an passé. On va essayer de préparer aussi bien ce match, en étant aussi appliqué. Pour que l’on continue à avoir ce brin de réussite, quand tout est dans l’ordre.