Rodez. Forum Jobs’Tic 2019 : recherche informaticiens désespérément !

Le jeudi 7 novembre à la salle des fêtes de Rodez aura lieu le 9eme Forum Jobs'Tic pour recruter autour des métiers de l'informatique. La région, les établissements scolaires et les entreprises privées seront présents pour attirer ou créer des profils dans le numérique.

Elise Costes, Jean-Marie Lacombes et Yannick Dijols, pour parler du prochain forum Jobs'Tic. ©ADN12

Ils étaient trois à présenter cet événement mais derrière eux, c’est une grosse partie des entreprises aveyronnaises qui espère. Elise Costes, responsable de la maison des régions, Jean-Marie Lacombes, président du SisMic et dirigeant de l’entreprise SPI Software et Yannick Dijols, responsable du Pôle Emploi de Rodez travaillent ensemble pour permettre aux entreprises locales de recruter des profils dans l’informatique.

Tous touchés par le manque d’informaticiens

« Toutes les entreprises sont impactées par les technologies du numérique : l’agro-alimentaire, la mécanique, même l’épicerie circuit court a besoin du numérique pour communiquer autour de ses produits ! » rappelle Jean-Marie Lacombes. De fait, un large type de compétences est recherché. Mais certains profils d’ingénieur en data mining ou dans les intelligences artificielles sont très demandés dans les entreprises spécialisées dans l’informatique comme dans les autres secteurs, eux aussi toujours en recherche de performance et de prédictif, en Aveyron comme partout dans le monde.

D’autant que l’informatique est un secteur qui se spécialise de plus en plus. « Il y a dix ans on demandait au web designer de se débrouiller pour faire aussi un travail d’ergonome. Aujourd’hui, ergonome c’est un vrai travail en soi car le rendu du logiciel a autant d’importance que le fond ! » témoigne Jean-Marie Lacombes qui insiste sur le fait que ce type de profil est aussi très recherché. Et en tant que dirigeant de la société SPI Software depuis 10 ans, il sait de quoi il parle. Cette société spécialisée dans l’imagerie numérique pour l’ameublement ouvre chaque année deux nouveaux postes depuis sa création en 2009. S’il dit s’en sortir en recrutant des profils étudiants via des stages, puis en les formant en interne, il est toujours en recherche de spécialistes dans certains domaines pour apporter leurs expertises. Mais comment faire venir ces profils d’ingénieurs que les grandes métropoles s’arrachent déjà ?

« Il faut qu’on fasse circuler le message : pour le numérique, c’est en Aveyron que ça se passe »

Pour les entreprises locales, ce forum est l’occasion de se vendre auprès des demandeurs d’emploi ou des étudiants pour éviter qu’ils ne partent vers les grosses métropoles, plus attractives. Car devant une population aveyronnaise qui peine à grossir, mais surtout qui vieillit, l’important, en informatique comme ailleurs, est d’attirer les jeunes. Et ce n’est par l’IUT d’informatique de Rodez ou la CCI, tous deux présents pour cette journée, qui diront le contraire.

« On assiste aussi à un ras-le-bol des grandes villes : pour parler de Montpellier que je connais bien, c’est une métropole qui explose avec, cette année, plus de 10 000 habitants en plus. »

Jean-Marie Lacombes

S’il y a clairement quelque chose à jouer en mettant en avant la qualité de vie aveyronnaise, le président du SisMic estime que le département doit aussi s’en donner les moyens techniques avec l’avancée de la fibre et de la 4G surtout le territoire. Mais certaines entreprises aussi doivent mettre la main à la pâte et repenser certains modèles de management anachroniques car mis en place au sein d’entreprises familiales. « Repenser un système plus horizontal que verticale, comme dans certains pays anglo-saxons, c’est aussi un défi pour certaines entreprises locales » reconnaît Jean-Marie Lacombes. « Il faut aussi impérativement accepter le télétravail, partager les ressources et être plus souple. Il est obligatoire d’être imaginatif pour faire venir les talents ! ».

Une après-midi pour échanger autour des valeurs du numérique

L’année dernière, le forum avait reçu plus de 17 exposants, 80 candidats, 130 étudiants et environ 30 visiteurs, ce qui a donné lieu à plusieurs candidatures retenues, dont quelques-unes venues de l’extérieur du département. Cherchant toujours à s’agrandir, le forum accepte toutes nouvelles entreprises intéressées par un stand durant cet événement qui rappelle, à l’échelle locale, le salon l’Aveyron recrute qui a eu lieu à Paris en octobre dernier. Le SisMic est le créateur de la journée de job dating « La startup est dans le prés » à Laguiole qui avait attiré cette année 120 intervenants dont 30 startup d’Occitanie. Cette année, le forum bénéficie de la force de communication de l’association occitane La Mêlée qui fera passer l’information dans toute l’Occitanie.

Programme de la journée du 7 novembre :

  • 14h30 Ouverture du salon avec entretiens de recrutement
  • 16h30 Table Ronde entre plusieurs entreprises locales, la région et Pôle emploi sur le thème « Faciliter le recrutement dans le secteur numérique »
  • 17h30 Reprise des entretiens de recrutement
  • 19h30 Clôture et cocktail dînatoire

Forum gratuit, ouvert à tous sans rendez-vous, à la salle des fêtes de Rodez.