Football. Direction le Gers en Coupe de France pour le RAF

Le tirage au sort du 7ème tour de la Coupe de France a eu lieu ce mercredi midi. Un tour qui voit l’entrée du Rodez Aveyron Football, désormais pensionnaire de Ligue 2. Pour leur entrée en lice, ce sera un déplacement pour les Ruthénois, sur la pelouse d’Auch, club gersois de Nationale 3. Qu’en pense le président du club, Pierre-Olivier Murat : 

C’est la Coupe de France. Quel que soit le match que l’on joue, c’est toujours un match à part. On doit se préparer comme si c’était du championnat. Pour gagner le match. Et surtout, en prenant nos adversaires au sérieux.

Le RAF évite… Clermont

Dans la poule du RAF, il y avait un autre club de Ligue 2, que Rodez vient de rencontrer il n’y a pas longtemps, Clermont… « Le tirage est plutôt intéressant. Heureusement que l’on a évité l’autre club de Ligue 2, confie Pierre-Olivier Murat. Parce que l’on est quand même spécialiste des gros tirages… » 

Auch, qui évolue dans la poule de l’équipe réserve du RAF, en nationale 3, a fait chuter un autre club aveyronnais, Druelle, au 5e tour. Un tour ou a également été sorti Onet, par Marssac sur Tarn. Le dernier rescapé aveyronnais, Saint-Affrique, a été lui éliminé au 6e tour, par Lattes, 3 à 1. Un club de Régionale 3 qui avait déjà réussi l’exploit de sortir Tournefeuille, club de Régionale 1, aux tirs aux buts, au 5e tour. Nul doute que Laurent Peyrelade et Florent Rech vont échanger sur l’adversaire de ce 7e tour. En effet, en championnat, la réserve a joué Auch, début septembre, à domicile, et fait le nul 1 partout. Auch qui est actuellement avant-dernier de sa poule. 

La coupe, un objectif important

Le match de Coupe de France aura lieu le week-end du 16 et 17 novembre prochains. Sur le papier, le Rodez Aveyron Football a les faveurs des pronostics. Mais tout le monde se souvient, de son élimination précoce, la saison dernière, sur la pelouse de Sète, pensionnaire de Nationale 2, lors du 8e tour… Une élimination qui avait passablement agacé l’homme fort du RAFPierre-Olivier Murat, qui a toujours fait de la Coupe de France, un objectif important : 

J’aimerais faire plaisir au public, avec une belle affiche, dans notre stade, à Paul Lignon. Avoir un beau tirage pour les 32e de finale. C’est-à-dire au moins passer deux tours, c’est l’objectif. 

Les joueurs et le staff sont prévenus… Pour éviter à nouveau une grosse colère du Président !