Quoi de mieux qu’un jour férié pour s’en mettre plein la vue ? Du 1er au 3 novembre à la salle des fêtes de Rodez aura lieu le salon expo-vente d’objets d’artisanat d’art. L’occasion de mettre en avant les artistes-artisans de toute l’Occitanie en exposant leurs œuvres à la croisée du beau et de l’utile. La décoration d’intérieur, la mode, les bijoux, la papeterie, la musique… amateurs comme initiés pourront venir apprécier les divers fruits de longues heures de travail intellectuel et manuel.

Qui dit « art » dit évidemment « inclus dans le programme du Siècle Soulages ». Mais n’oublions pas que l’artisanat a toujours tenu une place essentielle chez le peintre, aussi bien via ses outils de travail que par sa propre jeunesse passée rue Combarel à l’époque où s’y alignaient ébénistes, imprimeurs et cordonniers.

« L’artisan sait toujours où il va, il sait comment il va produire son objet. À l’inverse, l’artiste ne sait pas forcément ce qui va se passer lors de son travail, il peut changer chemin faisant. »

Pierre Soulages

Un concours autour de la lumière

Et parce qu’à Rodez, on ne fait jamais trop référence au maître des Outrenoirs, un concours a été organisé avec des œuvres ayant pour thématique… la lumière. Sur la centaine de candidatures, le jury composé d’un mélange de professionnels des métiers de l’art et des membres de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, a sélectionné quinze œuvres qui seront présentes sur le salon et dont certaines sont déjà visibles jusqu’à mardi 29 octobre à l’office de tourisme de Rodez. Clin d’œil final au siècle Soulages : la remise du prix du concours aura lieu directement dans le musée le mercredi 30 octobre à 18h15. Suspens…

Création de Laetitia Boutinayer : « Une bague qui joue avec la lumière », visible à l’office de tourisme de Rodez puis durant le salon. ©ADN12

Un salon pour mettre en avant le travail des artisans d’art

Sur le salon en lui-même seront présents 40 professionnels des métiers d’arts d’Occitanie : tisserands, céramistes, bijoutiers, papetiers, ébénistes… une grande variété de savoir-faire pour des métiers parfois rares comme celui de dinandiers (martelage d’une feuille de métal) que Jonathan Soulié a choisi d’exercer. Lorsqu’il a constaté que le métier risquait de disparaître, il a entamé une reconversion pour ne pas que se perde le savoir-faire.

« Nous, les artisans, sommes très soutenus par la région, ce qui permet d’être mis en avant. »

Jonathan Soulié, dinandier

De plus en plus prisés par le grand public, les objets d’artisanat d’art font l’objet d’un nombre de salons et de boutiques en expansion. Françoise Clarion, artisan-verrier, insiste sur l’importance de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat qui « nous porte ». Et en effet, avec des créations comme la Route des Métiers d’Art d’Occitanie qui valorise ces professionnels, ou encore en exportant ces créations jusqu’à New-York pour une exposition qui aura lieu en novembre sur la 5eme avenue, la Chambre Régionale des Métiers et de l’Artisanat Occitanie ne lésine pas sur les moyens pour encourager ce potentiel économique important. « Vous êtes les meilleurs ambassadeurs de notre région » insiste Sergé Crabié, président de la CMA Occitanie. Et avec plus de 4 000 professionnels des métiers d’art rien qu’en Occitanie pour un chiffre d’affaire national de 15 milliards d’euros, on peut parler d’un vrai retour aux métiers manuels qui est en train de s’opérer.

D’autant qu’avec les nouveaux arrivants, parfois venant d’une branche tout à fait différente, arrivent des compétences supplémentaires qui font bouger l’imagerie traditionnelle du petit artisan caché au fond de son échoppe. Ils se construisent une image, vendent en ligne ou se fédèrent via des boutiques éphémères, des galeries ou des boutiques de créateurs comme on peut déjà en voir à Rodez.

« Le musée Soulages a fait venir beaucoup de professionnels de l’art, mais aussi de l’artisanat »

Sarah Vidal, adjointe à la culture de la mairie de Rodez

« On peut être artiste et businessman ! » conclue Christine Sahuet, la présidente de la CMA D’Aveyron qui invite le public de tout âge, connaisseurs comme non-initiés à venir découvrir les œuvres de compositions variées, mais aussi leurs auteurs.

Marlène Vidal, Jonathan Soulié et Françoise Clarion, trois professionnels des Métiers d’Art dont les objets seront présents au salon. ©ADN12

Pour ceux qui seraient surtout intéressés par les arts de la table, les étudiants de CAP Cuisine et Pâtisserie de la CMA proposeront leurs réalisations (parmi lesquelles de fameux macarons) à la vente durant ce salon.

Ateliers et conférences

Et parce qu’on ne touche pas qu’avec les yeux, un atelier de poterie est proposé sur place, animé par les artisans d’art de A Terre. Plus d’informations sur leur site internet et inscription directement par mail : contact@al-terre.fr. Des conférences auront lieu samedi 2 novembre avec pour thème La Lecture des cadrans solaires (11h) et Histoire de la lutherie (17h).

Informations pratiques :

  • Du 1er au 3 novembre à la salle des fêtes de Rodez (samedi et dimanche de 10h à 19h)
  • Entrée 3€
  • Espace restauration à l’intérieur
  • Remise du prix du concours dans le musée le mercredi 30 octobre à 18h15 au musée Soulages
  • Inauguration et nocturne le vendredi 1er novembre de 14h jusqu’à 22h