Europe Ecologie Les Verts d’Aveyron n’apportera pas son soutien à Christian Teyssèdre pour les municipales

L'élue ruthénoise Marie-Claude Carlin entourée des nouveaux adhérents EELV : Frédéric Haméon, Sébastien Cristol et William Fraysse.@ADN12

Par un communiqué envoyé à la rédaction, Guy Pezet, le représentant pour le groupe départemental du parti Europe Ecologie les Verts s’est prononcé sur la candidature de Christian Teyssèdre à la mairie de Rodez :

« Le groupe local Aveyron d’Europe Ecologie Les Verts tient à préciser qu’il n’a pas apporté son soutien au candidat Teyssèdre en vue des municipales de Rodez.
Que chacun verdisse son programme, ses listes avant les municipales et après le bon score de Yannick Jadot aux européennes, ainsi qu’à la suite du succès des mobilisations pour le climat, c’est plutôt de bonne guerre. Toutefois c’est le groupe EELV qui décidera seul de ses choix, de son soutien à des listes, à des candidats.
Après l’électrochoc constitué par le départ de Nicolas Hulot du gouvernement, mettant en évidence l’incompatibilité entre les politiques libérales et l’urgence de la transition écologique, suite aussi à l’échec d’alliances nationales stériles avec le Ps, EELV a choisi avec Jadot de porter de façon indépendante ses valeurs lors des Européennes, avec un certain succès, en particulier dans les villes. Il n’y a donc pas de discussions entre appareils politiques de mouvements ou de partis visant toujours à l’hégémonie, aux municipales comme ailleurs, l’écologie sortant toujours perdante de ces rassemblements disparates. Ceci vaut anciennement pour le PS, et de nos jours pour la République En Marche.
Sachant qu’on ne peut en même temps soutenir une politique contraire aux intérêts de la planète et freinant toute véritable politique de transition écologique ( choix énergétiques, modèle agricole, traités internationaux…), il ne peut y avoir de soutien aux candidats d’extrême droite, de droite ou d’En Marche pour les municipales.
Les Verts, soucieux de revitaliser la démocratie locale en développant la participation citoyenne, soucieux de justice environnementale et sociale, porteurs des valeurs de l’économie sociale et solidaire, travaillent à la mise en œuvre de solutions susceptibles d’assurer au plus vite dans les faits l’urgente transition écologique. À Rodez comme ailleurs, ils feront connaître en temps voulu leurs propositions, leur positionnement. »

Guy Pezet pour le groupe départemental