Rassemblement National : Bruno Leleu mènera une liste à Decazeville

Bruno Leleu a annoncé sa candidature en présence de l'ancien conseiller régional de France Insoumise passé au Rassemblement National, Andréa Kotarac. DR

Après celles annoncées à Firmi et Boisse-Penchot, il s’agit donc de la troisième liste candidate aux élections municipales de 2020 pour le Rassemblement National en Aveyron. Et elle sera menée par Bruno Leleu, le Délégué Départemental du parti de Marine Le Pen, qui s’était déjà présenté à Decazeville en 2014. Ce chef d’entreprise de 48 ans affirme cette fois se présenter « pour gagner »…

9 % en 2014

A cette époque, il était le seul candidat estampillé Front National de tout le département et s’était vu éliminé dès le premier tour en ayant recueilli 9 % des suffrages.

« En 2014, on ne nous prenait pas au sérieux et il nous avait fallu du courage pour présenter 29 noms sur la liste. Aujourd’hui les choses ont changé : on est le premier parti du bassin decazevillois aux dernières élections européennes »

Bruno Leleu, qui reconnaît « n’avoir jamais cessé d’être en campagne depuis 2014 », a annoncé sa candidature ce samedi 19 octobre au local de son parti et en présence d’Andrea Kotarac, ancien conseiller régional de la France Insoumise de Rhônes-Alpes-Auvergne qui a récemment rejoint le Rassemblement National. Il assure être en mesure de présenter une liste complète pour le scrutin du mois de mars, et quasiment entièrement renouvelée par rapport à celle de 2014 :

« La liste est prête. Nous avons 29 personnes à présenter, de divers horizons. Il y a par exemple un syndicaliste CGT. Je ne veux pas trop en dire sur mes colistiers pour les protéger d’éventuels coups de pression… Moi je ne m’intéresse pas à leur origine mais à leur destination… »

 

Caméras et localisme

Bruno Leleu se présente avec un programme qui reprend les grandes priorités du parti de Marine Le Pen au niveau national, notamment sur les questions de sécurité : « notre bassin n’est pas mieux loti qu’ailleurs en termes d’incivilités » croit-il savoir avant d’annoncer qu’il souhaite « renforcer la Police Municipale et installer des caméras de vidéosurveillance ».

« La ville se paupérise et il y a une phobie migratoire… On veut remettre de la sécurité et travailler sur l’economie »

Autre cheval de bataille pour l’ambitieux Bruno Leleu, qui se dit également « candidat à la présidence de Decazeville Communauté » : la baisse de la fiscalité.

« Les maires de Decazeville, Viviez, Cransac ou Firmi se targuent de n’avoir rien augmenté sur leurs communes mais ils l’ont fait sur la part intercommunale ! A cause de leur fiscalité punitive, tout a augmenté : taxes foncières, factures d’eau, ordures ménagères… François Marty se prend pour un pharaon à rénover à tout va, mais c’est aux frais du contribuable »

 

Le candidat du Rassemblement National dit, lui, vouloir accompagner l’installation des commerçants en centre-ville, en baissant, voire en supprimant leur fiscalité…

Il dit également vouloir favoriser les entreprises locales dans les commandes publiques en y introduisant une clause environnementale censée encourager la réduction de l’empreinte carbone des prestataires : « c’est de l’écologie de bon sens. On privilégie le localisme au mondialisme et on fera de même pour la cuisine centrale » promet Bruno Leleu.

Autre priorité du candidat RN à Decazeville : « redonner leur place aux citoyens ». Bruno Leleu souhaiterait ainsi mettre en place des Référendums d’Initiative Locale et créer des Comités de Quartier. « Je voudrais aussi recréer un Comité des Fêtes pour proposer des animations ».

« Nous aurons des élus »

Dans les prochaines semaines, les habitants de Decazeville recevront un questionnaire du Rassemblement National dans leurs boîtes aux lettres. « On va les interroger pour recueillir leurs avis et remettre les citoyens au cœur de notre projet ».

Avec sa casquette de délégué départemental du parti, Bruno Leleu l’assure : l’ex-Front National prospère en Aveyron ces dernières années. Il annonce dans un sourire « avoir hâte d’être au soir du 22 mars » :

« On progresse… on va présenter d’autres listes dans d’autres communes du département très bientôt. Et on aura des élus au mois de mars. Au moins deux…»

 

Le scrutin est en tous cas déjà ouvert à Decazeville, bastion historique de gauche qui avait basculé à droite en 2014 avec l’élection de François Marty. Le maire sortant devrait d’ailleurs repartir en quête d’un second mandat et des alliances sont en cours dans les rangs des partis de gauche… Affaire à suivre.

Bruno Leleu est le troisième candidat déclaré du Rassemblement National en Aveyron après Michelle Hermabessière à Firmi et Didier Lignac à Boisse-Penchot (photo). @ADN12