« Promouvoir la science, la rendre accessible à tous les publics » voilà l’objectif de la Fête de la Science selon Mathieu Communeau, chargé de mission « culture scientifique », au sein de la Communauté de Communes de Decazeville. Beaucoup de démonstrations, d’ateliers interactifs, de conférences et d’expositions ont rythmé ces quatre journées…

Le Blob, une créature hors du commun

La conférence scientifique du vendredi 11 octobre, à la salle Yves Roques, proposait de découvrir le Blob qui est un organisme apparu il y a un milliard d’années, constitué d’une seule cellule pouvant atteindre 10m2, dépourvue de bouche, d’estomac, d’yeux et qui pourtant voit, sent, digère, s’accouple. Dépourvu également de neurones, le Blob peut apprendre et même transmettre son savoir.

La conférencière Audrey Dussutour est chercheuse au CNRS, elle est spécialiste de l’étude du comportement des fourmis et des Blobs. Elle est l’auteur d’une cinquantaine d’articles scientifiques et d’un livre grand public. Sa conférence a été un succès en attirant 260 personnes.

Village des Sciences : une première à Decazeville

Organisé depuis plusieurs années sur Rodez, le Village des Sciences s’est installé cette année dans la cité du street art. Le public surtout présent le samedi, a pu découvrir gratuitement de nombreuses disciplines scientifiques : mathématiques, alimentation, robotique, sciences de la terre et de l’univers, nature et biodiversité, préhistoire, énergie, sciences et techniques.

Ainsi, Alain Soubrié, directeur du musée de Montrozier, proposait de découvrir une exposition sur les gladiateurs (accessible jusqu’au 1er novembre, au musée de Montrozier). Les enfants pouvaient écouter des explications sur le monde des gladiateurs et réaliser des empreintes de gladiateurs en céramique.

Alain Soubrié, directeur du musée de Montrozier. ©ADN12

Le stand du réseau Canopé permettait de découvrir la programmation avec pour les plus grands, le pilotage d’un robot à partir d’une tablette. Le directeur Sylvain Varier explique que Canopé vise à « accompagner les enseignants sur le numérique dans un but pédagogique » et que les locaux de Canopé (12, bis rue Sarrus à Rodez), sont accessibles à tous les publics.

Le monde scolaire en première ligne

Mathieu Communeau confirme le succès de la manifestation avec l’accueil de 72 classes (environ 1 200 élèves) venant de l’Aveyron mais aussi du Lot et du Cantal.

Parmi elles, Séverine Larren, professeure à l’école de Viviez Bourg, a amené sa classe de CM1 et CM2, à la Fête de la Science. Pour elle, « les enfants ont eu la chance de pouvoir participer à des ateliers dont les thèmes étaient très variés (sciences, technologies mais aussi histoire). Les intervenants des différents musées et associations étaient passionnants et les enfants ont également pu manipuler et expérimenter. Ce fut une journée très riche en découvertes et enseignements. Les élèves sont revenus enchantés avec l’envie de poursuivre les activités et apprentissages proposés ».

Les CM1 et CM2 de l’école de Viviez Bourg réalisent le défi solaire ©ADN12