Pour ce long déplacement à Brest, les Rafettes sont parties en avion. De quoi avoir un peu moins de fatigue, pour ce match comptant pour la 5e journée de D2. Avant le week-end de repos, les Ruthénoises avaient remporté leur premier match face à Saint-Malo, 4 à 1.        « Contre Issy, on méritait mieux, détaille Mathieu Rufié, le coach ruthénois. Contre Orléans, on avait fait des erreurs qui nous ont coûtés cher. Donc, on n’a pas changé la méthode. C’est juste que l’on a été plus efficace aussi. En défense et en attaque. On a mieux maîtrisé notre sujet, de manière générale, contre Saint-Malo ». Après trois nuls, cette victoire était attendue, et logique au vu du match de Rodez. Et surtout, cela a permis d’engendrer de la confiance, comme le confirme le coach, Mathieu Rufié :

C’est sûr que l’on travaille plus sereinement depuis qu’on a réussi à prendre trois points. Je pense que les filles ont envie de lancer une série. Je pense que c’est vraiment le mot d’ordre. Le week-end de repos a permis aussi de recharger les batteries, a permis aux filles aussi de s’aérer la tête, et de faire autre chose que du foot sur un week-end. J’ai trouvé que tout le monde était revenu concerné lundi à l’entraînement, donc j’espère que l’on va surfer sur ça cette semaine.

Progression importante

Après la victoire contre Saint-Malo, les Rafettes ont enchaîné deux semaines d’entraînement, mais ont pu bénéficier d’un week-end de repos. Histoire d’être dans les meilleures dispositions pour ce déplacement à Brest. Au fur et à mesure, les Ruthénoises prennent leurs marques dans ce championnat, ce qui est logique pour Mathieu Rufié :

On a confirmé les progrès vus à Issy, contre Saint-Malo. Ça a payé par trois points. Il reste encore des choses à améliorer. Je trouve vraiment qu’il y a une progression sur les deux derniers matchs, j’espère que ça va continuer à Brest. Contre Saint-Malo, on s’est créé encore plus d’occasions que sur les autres matchs. Ne pas l’emporter, ça aurait vraiment été une déception.

Un adversaire costaud

Cette semaine, Rodez affronte donc Brest, équipe actuellement 3e de la poule. Une équipe qui a déjà remporté trois matchs. Brest s’est seulement incliné contre Montauban, 5 à 3. Un adversaire qu’il faut donc prendre au sérieux pour le coach des Rafettes :

C’est une équipe qui fait un bon début de saison. Qui doit avoir de la confiance. C’est une équipe avec pas mal de joueuses, qui ont un certain nombre de matchs en D2.

Rodez devra donc se méfier de son adversaire, mais a bien l’intention de confirmer, avec l’envie de ramener quelque chose de ce long déplacement. Pour ce déplacement, le staff avait le choix, puisqu’il n’y a pas de suspendues, ni de blessées.

Le groupe :

Arpin, Austry, Banuta, Bornes, Bueno, Cance, Carcenac, Chareyron, Garcia, Guelatti, Guitard, Mbala, Noiran, Pau, Saltel, Saunier.

Ce dimanche 13 octobre, Brest – RAF, au stade de Pen Helen, à 13h.