La Pezade. Le pilote américain Roy D. Simmons est décédé

Le lieutenant colonel américain Roy D. Simmons, qui avait tenté de défendre les 23 maquisards aveyronnais contre les nazis le 22 août 1944 du haut de son avion Mustang P-51, a perdu la vie jeudi 25 septembre. Il était âgé de 97 ans.

En 2010, Roy D. Simmons a été reçu en Sud-Aveyron aux côtés du colonel Donald Marvin Bohler.

« J’ai participé à 110 missions de combat comme pilote de janvier 1944 à mars 1945, principalement dans le sud de la France », retraçait Roy D. Simmons en 2010, à La Pezade. Ce lieutenant-colonel de l’armée américaine était de retour sur le Larzac, après 66 années, pour rendre hommage aux âmes qu’il a vu tomber le 22 août 1944, pendant la Seconde guerre mondiale. A bord de l’un des deux Mustang P-51, ce jour-là, Roy D. Simmons a vu mourir son équipier Richard Francis Hoy. Ce dernier s’est écrasé sur le Larzac alors qu’ils attaquaient ensemble la colonne allemande qui a tué 23 jeunes hommes du maquis Paul-Claie. Roy D. Simmons s’est éteint à son tour aux Etats-Unis, jeudi 25 septembre, à l’âge de 97 ans. 

Le pilote Roy D. Simmons aux commandes de son Mustang-P51, le même avion que celui où Richard Francis Hoy a été tué.

Sa famille présente en Aveyron cette année

En août dernier, alors que la cérémonie commémoration de La Pezade jouait son rôle annuel, Sarah Gilmore, l’une de ses petites-filles, comme 15 autres membres de la famille, s’était rendue à La Pezade. « Vous partagez avec lui la même vision du monde et des valeurs humaines », témoignait-elle devant le maire de Saint-Affrique, Alain Fauconnier. « On était liés depuis quelques années grâce à cette incroyable histoire, se remémore l’édile. La suite de tout ça c’est que deux très grandes familles américaines ont noué des liens indéfectibles avec notre territoire, c’est une belle histoire qui va se continuer. Ils seront toujours les bienvenus, ils font partie de la famille. »