Evénement : Decazeville accueille Saype et ses fresques grandeur nature sur herbe !

Le festival Murs Murs accueille actuellement en résidence l’artiste Saype et son travail monumental sur les surfaces enherbées. Un événement quand on sait que l'artiste a reçu cette année le Prix Forbes qui le classe parmi les 30 personnalités du monde de moins de 30 ans les plus influentes dans le domaine de l’art et la culture...

Le festival Murs Murs a eu un « fort impact médiatique avec la présence d’artistes reconnus internationalement et un choix artistique de grande qualité » affirme Nicolas Viala, médiateur social pour la Communauté de Communes Decazeville Communauté.

Ainsi, beaucoup de photographes ont arpenté les rues decazevilloises et de nombreuses publications comme Stuart Magazine ou Street Art News y ont consacré un reportage.
Les visiteurs sont venus de la France entière et ça devrait continuer quand on connait le pedigree de l’invité actuel du festival : Saype.

Renommée internationale

La venue de l’artiste Saype sur le site de La Découverte cette semaine est « un événement majeur pour le Bassin ». Saype est un artiste originaire de Belfort qui intervient dans le monde entier. Il appartient à un courant appelé land art : mouvement d’art contemporain utilisant le cadre et les matériaux issus de la nature.

De renommée internationale, cet artiste peint des fresques “hors formats” de plusieurs milliers de mètres carrés directement sur l’herbe, dans des champs ou sur des pans de montagne avec une peinture biodégradable. Attaché aux questions philosophiques, sociétales et plus précisément à la place de l’homme dans la société et dans la nature, son œuvre s’inscrit dans une logique humaniste et écologique.

Regardez cette vidéo impressionnante du travail de Saype : (à retrouver via son site)

Jusqu’au 12 octobre, Saype est donc en résidence à Decazeville, où il va réaliser une œuvre monumentale dans l’ancien site minier de La Découverte.

Pour Nicolas Viala, « le projet Murs Murs doit continuer à proposer des artistes de qualité » et à impliquer le citoyen, dans les différentes actions culturelles proposées.

Engagement citoyen

Depuis les débuts de Murs Murs, le citoyen est en effet au cœur du projet artistique. Ainsi, deux fresques collectives ont été réalisées : 150 enfants et parents ont travaillé sur la fresque avec l’artiste Jokolor et une trentaine d’élèves, en particulier des terminales bac pro chaudronnerie de la Section d’Enseignement Professionnel du lycée La Découverte ont réalisé avec l’artiste Al, la fresque sur le site de La Découverte.

Le festival Murs Murs, toujours d’actualité.
Les élèves de terminale chaudronnerie du lycée La Découverte et l’artiste Al devant la fresque réalisée sur le site de la Découverte. ©ADN12

Cet engagement citoyen s’est poursuivi plus récemment avec le projet « Tricotons la ville ». Il s’agit de « tricoter, pour investir la rue et le mobilier urbain ». De nombreuses associations se sont investies, sous la coordination de Madame Murat, présidente du CCAS de Decazeville. Tout d’abord un appel aux dons a été fait pour récupérer de la laine. Puis, il a fallu repérer des lieux à investir sur Decazeville mais aussi Cransac.
Des formes variées sont apparues sur des ronds points, des panneaux ou encore des lampadaires. Une réussite selon Nicolas Viala :

« il s’agit d’humaniser des lieux dans la ville car ils sont investis par des citoyens »

Ainsi, Le service de l’action culturelle et sociale de la communauté des communes a visé avec ce festival « à créer du lien social, en valorisant les différentes compétences des citoyens qui ont participé à cette action ».

 

Le festival Murs Murs, toujours d’actualité
« Tricotons la Ville ».@ADN12