[mise à jour] Saint-Victor. Les gendarmes mobiles marchent sur les barricades de l’Amassada

Depuis ce matin, 5 h 30, des gendarmes mobiles sont positionnés sur le plateau de Saint-Victor autour de l'Amassada, lieu-même de résistance où doit être implanté un transformateur électrique.

Une des barricades dressées par l'Amassada a déjà été franchies par les gendarmes mobiles. ©ADN12

Les militants de l’Amassada opposés au projet de Réseau de transport d’électricité (RTE) l’annonçaient depuis plusieurs jours. Depuis ce matin, 5 h 30, sur le plateau de Saint-Victor, des gendarmes mobiles sont déployés sur les entourages proches des terres occupées par des constructions du « hameau » où doit être implanté le transformateur électrique de 4,5 ha.

Selon les messages envoyés par les occupants, une quinzaine de camions et deux blindés des gendarmes mobiles auraient déjà franchi une des barricades dressées par l’Amassada.

Depuis que l’ordonnance d’expropriation avaient été prononcée par une juge, les militants s’attendaient à être expulsés sous peu. Depuis 5 h 45, l’expulsion des lieux est en cours.

L’expulsion du hameau de l’Amassada est en cours à Saint-Victor. ©ADN12

6 h 40. D’après notre journaliste Audrey Barat sur place, les blindés des gendarmes mobiles, une centaine d’hommes, sont sur le site. Des barricades sont en flammes. Des personnes sont sur les toits des constructions. Certains chantent.

Sur le plateau de Saint-Victor, la résistance s’organise face aux gendarmes mobiles. ©AND12
Des opposants sont sur les toits des constructions et chantent. ©ADN12
Les gendarmes mobiles sont à 20 m des constructions de l’Amassada. ©ADN12

7 h. Dans un communiqué, la préfecture de l’Aveyron confirme l’expulsion : « A partir de 5 h 30 ce matin, sous l’autorité de Mme la Préfète de l’Aveyron, la gendarmerie nationale a débuté une opération d’expulsion des occupants illégaux des terrains de la zone de l’Amassada à Saint-Victor-et-Melvieu. Cette opération consiste à mettre fin à la zone de non-droit.

Les occupants illégaux avaient été invités à partir d’eux-mêmes. L’opération débutée ce matin vient mettre à exécution des décisions de justice pour procéder à l’expulsion des derniers occupants illégaux.

Madame la Préfète de l’Aveyron salue le travail de préparation mené par les forces de sécurité en lien avec la préfecture, les autorités judiciaires et l’ensemble des acteurs mobilisés. »

A noter que le sous-préfet de Millau Patrick Bernié est sur place.

7 h 45. Les gendarmes mobiles se rapprochent encore plus des constructions. Pour le moment, tout est assez calme.

Les gendarmes mobiles se rapprochent de l’Amassada. ©ADN12

8 h. Déjà une interpellation effectuée par les forces de l’ordre.

8 h 30. Ambiance surréaliste. Jeu du chat et de la souris dans la luzerne. Un hélicoptère survole la zone depuis quelques minutes.

9 h. Statut quo. Les militants restent sur le toit. Les gendarmes mobiles les encerclent.

Statut quo à l’Amassada entre militants et forces de l’ordre. © ADN12

Retrouvez la suite des événements sur le plateau en cliquant ici.