Rodez. La Cave Ruthène a célébré ses 60 ans d’existence

La famille Bonnefous, tout sourire de célébrer le soixantième anniversaire de la cave ruthène.@ADN12

Ce samedi, en présence de nombreuses personnalités, Pierre et André Bonnefous ont voulu célébrer les 60 ans d’existence de leur entreprise « Cave Ruthène ». Pour cette journée exceptionnelle ils avaient convié tous les adeptes de vins et spiritueux, clients ou non qui ont pu apprécier les conseils et dégustations d’une quinzaine de vignerons présents pour cette occasion.

Pierre Bonnefous, qui a succédé à son père André, a repris l’histoire de Cave Ruthène en 1959 :

« Je suis fier de continuer à faire évoluer l’entreprise créée il y a 60 ans par mon grand-père André alors que le commerce était limité à la vente en barrique. A ce jour Cave Ruthène compte 15 salariés. »

Une histoire de Famille :

« C’est à la fin des années 50 que l’histoire des vins Bonnefous débute. André tient le café du village et devient revendeur de vin attitré du bourg. Sentant que le commerce de vin peut être intéressant, il va pendant quelques années, se lancer avec son fils, qui porte le même prénom, André, dans cette affaire. Alors que le père retourne tenir le café du Monastère, André au volant de son petit camion continue de sillonner les route aveyronnaises pour livrer du vin de table directement depuis ses barriques, puis plus tard en bouteilles, qu’il remplissait chaque jour dans sa cave.

La demande grandissant, André se dit qu’il était temps d’investir et d’assurer l’avenir de sa famille. Il fit dont l’acquisition en 1964 d’un dépôt situé en centre-ville de Rodez dans la rue Combarel. Lieu fortement stratégique à cette époque. Il investit également dans une chaîne de mise en bouteille afin d’automatiser.

Quelques années plus tard, en 1977, il acheta les murs du restaurant mitoyen au dépôt. Cela lui permit d’ouvrir enfin un magasin, de recevoir ses clients et proposer d’autres vins.

L’année 1989 marque un tournant essentiel. Une zone commerciale est à l’étude en périphérie de la ville de Rodez. André saisi l’opportunité d’y faire construire un entrepôt ainsi qu’un second magasin, au parc des Moutiers. Dans le même temps, l’entreprise au nom de Cave Ruthène est officiellement créée. La capacité de stockage étant bien plus importante dans ces nouveaux locaux, de nouvelles références font leur entrée et, en parallèle, la vente et la livraison aux professionnels se développe.

Cinq ans plus tard, Pierre Bonnefous, le fils d’André intègre à son tour l’entreprise familiale. En 2006, la structure des Moutiers est agrandie et le magasin historique de la rue Combarel est entièrement repensé en 2016. »

Le dernier mot reste à André : « le bon vin fait du bien, mieux vaut aller chez le caviste que chez le pharmacien ».

Pierre Bonnefous au micro pour son discours d’accueil devant les élus locaux. @ADN12