La Cavalerie. Les travaux du « Viaduc village » (re)lancés à la mi-octobre

Les travaux du village de marques de La Cavalerie sont sur le point de reprendre. Le promoteur confirme que des solutions techniques ont été trouvées pour construire « Viaduc village », à deux pas de l’autoroute A75.

La première pierre de « Viaduc village » a été symboliquement posée le 19 octobre 2017. Ici, au centre, le conseiller départemental Christophe Laborie, le maire de La Cavalerie François Rodriguez et le promoteur Lionel Mary, directeur général du groupe Idec Invest.

Un véritable parcours du combattant. C’est peu dire pour une commune qui en connaît un rayon sur le sujet avec 1.300 soldats et personnels civils de la 13e Demi-brigade de Légion étrangère basés dans le camp militaire du Larzac. Depuis bientôt 13 ans, les promoteurs successifs du village de marques de La Cavalerie ont essuyé tous les revers, en n’abandonnant jamais leur projet. Après avoir passé différentes épreuves – commissions d’aménagement commercial, recours juridiques, recherches de grandes marques… –, tout semblait favorable au lancement des travaux… mais c’était sans compter sur de nouvelles difficultés… d’ordre géologique cette fois-ci.

Après avoir posé la première pierre, le 19 octobre 2017, les travaux devaient s’enchaîner pour une ouverture en juin 2018. Mais des épisodes cévenols survenus lors de l’automne 2017 faisaient apparaître des avens (abymes typiques du Larzac) sur le terrain prévu pour l’implantation de « Viaduc village ».

Le promoteur a alors dû commander des études complémentaires pour « renforcer le sol et modifier le système des fondations des constructions ». Et les travaux ont été une nouvelle fois reportés.

Si les plans en surface restent les mêmes, le système des fondations des constructions a été revu.

Nouvel objectif : ouverture à la mi-2020

« La semaine prochaine, nous aurons une réunion de chantier avec les services techniques de la mairie de La Cavalerie », indique au téléphone, lundi 23 septembre, Lionel Mary, directeur général du groupe Idec Invest (lequel a racheté le terrain à Michel Troupel, initiateur du village de marques en 2006, NDLR). « Nous devons caler les aménagements de voirie prévus, dont la création d’un rond-point. Les travaux devraient reprendre à la mi-octobre avec l’objectif d’ouvrir à la mi-2020. Nous sommes toujours sur le même projet (en surface, NDLR) et nous commençons d’ailleurs déjà à travailler sur la tranche 2. »

Pour rappel, les 6.000 m2 de « Viaduc village » doivent accueillir une quarantaine de boutiques (proposant des collections de marques premium de l’année précédente vendues avec une remise minimum de 30 %), deux offres de restauration et un point d’accueil touristique. L’investissement annoncé en 2017 avoisinait déjà les 18 millions d’euros (il devrait être plus important du fait du renforcement du système des fondations, NDLR). Plus de 100 emplois équivalents temps plein étaient prévus pour accueillir les 1,5 à 2 millions de visiteurs attendus à partir de la troisième année de fonctionnement.