Espalion. Prison pour l’homme qui avait mordu un gendarme au mollet

©ADN12

L’homme avait été interpellé en pleine rue dans la nuit du dimanche 22 septembre par les militaires de la communauté de brigades d’Espalion, pour des faits de violences conjugales sur fond d’alcool.

Son interpellation ne s’était pas faite dans la douceur puisque l’homme s’en était pris physiquement aux militaires, en mordant notamment un gendarme au mollet droit, et en insultant copieusement le reste de la patrouille.

Placé en garde-à-vue, l’homme était poursuivi pour « violences sur conjoint, ainsi qu’outrage et rébellion sur militaire de la Gendarmerie Nationale en service ».

Le tribunal correctionnel de Rodez l’a donc jugé sous procédure de comparution immédiate ce mercredi 25 septembre et l’a condamné à une peine d’emprisonnement de deux ans dont un an de sursis avec mise à l’épreuve.

Une mise à l’épreuve durant laquelle il aura l’interdiction de détenir une arme et aura l’obligation d’entreprendre des soins et de verser des dommages et intérêts aux victimes de son agression.

Le tribunal ayant prononcé un mandat de dépôt, l’homme a été directement incarcéré à la maison d’arrêt de Druelle.