La météo était menaçante, mais le pari a payé et le temps fut clément. Près de 200 coureurs ont foulé les paysages des Raspes du Tarn, dimanche 22 septembre, sur deux circuits au départ du Truel. Lors de cette 6e édition du Rasp E trail, 96 ont opté pour le 14 km et son parcours technique, avec un dénivelé positif de plus de 645 m. Ce fut une course en solitaire pour Mathias Hervas, le coureur de l’Athléticclub saint-affricain (Acsa), qui comptait une avance confortable de 2’ au premier contrôle, réalisé au 6e km, au niveau du belvédère d’Ayssènes. Le coureur de l’Acsa  a encore accentué son avance pour finalement s’imposer en vainqueur au Truel en ‪1 h 17’55’’. La seconde place du podium revient au Millavois Abel Jorissen en ‪1 h 22’5’’. Alors que Thibaud Balmefrezol, pour l’Acsa, complète le podium en prenant une belle 3e place en ‪1 h 23’47’’.

Le Millavois Florian Petit s’impose sur le 26 km

La course phare du Rasp E trail, le 26 km avec un dénivelé positif de 1.350 m, a été privilégiée par 91 coureurs. La victoire est revenue au Millavois Florian Petit  en ‪2 h 24’22’’ ; Loïc Ayral, le sociétaire senior de l’Acsa,  se classe à une belle 2e place en ‪2 h 27’51’’. Le podium est complété par Thibaud Chabert (Millau) 3e en ‪2 h 30’17’’. Une quarantaine de marcheurs ont participé aux deux parcours de randonnée à allure libre proposés, de 14 km et 10 km,  et neuf bambins étaient en lice sur la course de 1 km. Rendez-vous est dores et déjà pris pour 2020.

Randonneurs et coureurs ont profité des magnifiques paysages des Raspes du Tarn.