Dimanche sur leur terrain fétiche du parc des sports, les rugbymen millavois se sont imposés 30 à 28 contre le R.C. Tricastin, malgré une fin de match dans la souffrance.

Cette victoire aux forceps leur permet de lancer leur saison, mais tout le monde a eu des sueurs froides et le coup de sifflet final de l’arbitre a été vécu comme un véritable soulagement.

L’entame fut idéale avec beaucoup d’envie et d’intention de produire un jeu aéré, c’est logiquement que deux essais furent inscrits en dix minutes par l’exemplaire capitaine Sébastien Abdelkader auteur d’une charge rageuse, et par le demi de mêlée Guilhem Calme, transfuge de Montpellier, qui fut à son avantage dimanche pour sa première titularisation.

Très bon organisateur de jeu, son essai splendide tout en punch et vélocité fit lever les 500 spectateurs présents dimanche et permit aux Somistes de creuser un premier écart en menant 14 à 3.

Les visiteurs se nourrissent des fautes millavoises notamment sur la nouvelle règle des plaquages qui hache beaucoup le jeu, et scorent sur pénalités converties par leur expérimenté ouvreur Gomez.

La pause intervient sur le score de 20 à 9 pour les Millavois qui étrennaient dimanche leur splendide nouveau maillot blanc.

Dès la reprise, le surpuissant troisième ligne centre Mel De March, lui aussi nouvel arrivant (de Decazeville), casse plusieurs plaquages et inscrit le troisième essai millavois.

Les sud aveyronnais ont fait une excellente recrue et pourront s’appuyer cette saison sur sa solidité à l’impact et sa dextérité pour jouer derrière lui.

Menant 27 à 9, on crut à ce moment-là que le SOM allait s’envoler vers une victoire facile et bonifiée, mais c’était sans compter sur une pluie soutenue qui se mis à tomber, et fit complètement déjouer les Millavois.

Les visiteurs inscrivent d’abord un essai de 80 mètres sur un ballon perdu en touche, puis exploitant à merveille les conditions climatiques abusent de chandelles pour déceler la fébrilité millavoise sur ces phases de jeu et inscrivent deux essais supplémentaires, recollant au score 30 à 28.

Le suspens est insoutenable dans les dernières minutes : Millau ratant deux fois l’occasion de se mettre à l’abri sur pénalité, finit acculé sur son en-but, mais ne rompt pas faisant preuve d’un courage et d’une solidarité exemplaire, que n’a pas manqué de remarquer le coach Baptiste Majorel, signe qu’un vrai groupe est en train de se créer.

En gardant cet état d’esprit positif et en travaillant sur les très belles choses vues en première mi-temps, nul doute que les joueurs sont partis pour réaliser une belle saison. Les recrues s’intègrent bien et de nombreux jeunes issus de la formation millavoise sont régulièrement appelés pour jouer en équipe fanion.

L’équipe B s’est imposée elle aussi 16 à 13 non sans difficulté, mais l’essentiel est là.

Pour terminer et rebondir sur la formation millavoise, celle-ci vient de recevoir le trophée « Mozaic » récompensant au niveau de la ligue d’Occitanie le meilleur club (sur 290 tout de même !) et s’est vu remettre un bouclier réplique en taille identique du célèbre « Bouclier de Brennus ».

Bravo à tous les éducateurs du club pour leur travail accompli.

Stéphane Sécail

SO Millavois sur Score’n’co