Handball. Le ROC chute à Objat

Le ROC, pour la deuxième journée de Nationale 2, s’est incliné sur le parquet d’Objat, 28 à 24. Le coach ne décolère pas...

Objat – ROC : 28/24
(Mi-temps : 13/11)

Après une victoire à domicile lors du premier match, le ROC espérait confirmer à l’occasion de son déplacement à Objat. Mais les Rocistes se sont inclinés 28 à 24. Une défaite amère pour l’entraîneur, Julien Demetz :

On n’a jamais réussi à prendre le dessus sur notre adversaire, on a été catastrophique !

En première mi-temps, rapidement, Objat a pris l’ascendant sur le ROC, menant 12 à 4 après 20 minutes. Et puis, il y a eu le carton rouge pour Albouy à la 26e. Un coup dur pour le ROC, qui était mené 13 à 11, à la pause. « Le carton rouge n’est pas forcément mérité, explique Julien Demetz. C’est sur un penalty, et le tir touche la tête du gardien. Les arbitres considèrent que le gardien n’a pas bougé… C’est une interprétation. Mais ce n’est pas ça qui a déstabilisé le groupe. On ne faisait pas ce qu’il fallait. »

Un seul but en 10 minutes

En deuxième période, le ROC a couru après le score, et n’a pas réussi à revenir sur son adversaire. Après 10 minutes, ils étaient menés 17 à 15. Puis, les Rocistes ont eu 10 minutes compliquées, pendant lesquelles ils n’ont marqué qu’un but. Etant alors menés 21 à 16. Ils ont mieux fini, mais n’ont pas réussi à revenir, et se sont inclinés 28 à 24. Pour le coach, il y a plusieurs raisons à cette défaite :

On a été catastrophique, sur la réussite aux tirs. Et surtout, je ne suis pas content, car ils n’ont pas respecté les consignes. Cela fait déjà beaucoup.

La semaine prochaine, pas de championnat, mais la Coupe. Et Julien Demetz sait qu’il y a encore du travail :

J’espère que ce n’était pas un manque d’envie, sinon, ils n’ont rien à faire avec moi. On va recadrer certaines choses. La semaine prochaine, c’est Coupe, mais c’est en vue du prochain match à domicile.