Ugo Bonnet (Attaquant, et auteur d’un doublé):

Cela fait plaisir de marquer, et à titre personnel, d’ouvrir le compteur des doublés. On avait bien préparé notre match, on l’a bien réussi. On a marqué beaucoup de buts, on n’en a encaissé qu’un. Le Mans, c’est une équipe qui va jouer le maintien, tout comme nous, donc c’est sûr qu’il ne faut pas passer à côté des ces matchs là. Ce sont des matchs dont on dit qu’ils comptent double. Ce soir, on est content.

 

Pape Sane (Attaquant, auteur du 2ème but):

Il y a du soulagement, de la satisfaction d’avoir marqué. Il y a tout. Je suis venu dans un nouveau club, j’étais beaucoup attendu aussi. Malheureusement, quand je suis venu, physiquement, je n’étais pas bien. Il me reste beaucoup à travailler. Le coach m’a parlé avant le match. Il m’a dit de ne pas m’inquiéter, de faire les efforts, de travailler pour le groupe. Les buts, quand ça vient, ça vient. Là, c’est venu naturellement. La balle est venue sur moi, et j’ai fini. Le plus dur, c’était de marquer ce premier but. Ça m’a libéré, et je vais encore plus me montrer.

Pierre-Olivier MURAT (Président du RAF):

Au bout de 7 journées, c’est presque parfait, par rapport à ce que l’on s’était fixé comme objectif. 2ème meilleur goal-average de la Ligue 2 : ça prouve que l’on est au niveau. On savait que certains matchs seraient charnières, mais la saison est longue. Avec l’état d’esprit et le sérieux que l’on montre, il n’y a pas de raisons d’envisager un naufrage. Je ne vois que du très très positif. La trêve, avec cinq jours de repos, a permis de réparer les têtes. Il n’y a pas que la fatigue physique mais aussi mentale. Cela a permis à tout le monde de revenir avec les compteurs à zéro.