Au Stadium, à Toulouse, Rodez bat Le Mans, 4 à 1 (mi-temps : 2/0)

Arbitre : Pierre Gaillouste

Buts Rodez : Bonnet (2e, 75e), Sane (23e), Henry (78e)
But le Mans : Créhin (55e)

Rodez : Desmas, Bardy, Roche, Dieng, Chougrani, Henry, Ruffaut, Tertereau puis Guerbert (76e), Douline, Bonnet puis Caddy (80e), Sane puis Ouhafsa (67e).
Avertissement : Chougrani (56e)

Le Mans : Thuram-Ulien, Leveque, Vincent puis Julienne (76e), Confais, Duponchelle, Boe Kane, Moussiti Oko, Diarra puis Vardin (81e), Manzala Tusungama puis Créhin (50e), Dasquet, Musavu-King.
Avertissements : Boe Kane (36e), Leveque (5e, 63e)
Expulsion : Leveque (63e)

Rodez a sorti un gros match, ce vendredi soir, au stadium de Toulouse. Face à un autre promu, le Mans, les Ruthénois ont régalé le public, en s’imposant 4 à 1. Les joueurs ruthénois ont démarré la rencontre sur les chapeaux de roues, marquant dès leur première occasion, à la 2e minute. Chougrani, côté gauche, voyait son premier centre repoussé par la défense. Mais, sur la récupération, il centrait pour Bonnet, seul au point de penalty. Et sa frappe du plat du pied faisait mouche.

Le premier but ruthénois, signé Ugo Bonnet. @ADN12

Rodez double la mise

Un but qui allait mettre les deux équipes dans un faux rythme pendant quelques minutes. Puis Rodez remettait le pied sur le ballon, et se procurait une belle occasion, à la 20e. Dieng renversait pour Henry, qui centrait pour Bonnet. L’attaquant ruthénois voyait son tir de la tête, passer juste à côté. Un avertissement sans conséquence pour le Mans, qui n’arrivait pas à ressortir le ballon. Mais qui allait être puni trois minutes plus tard. Tertereau, côté droit, rentre et centre fort. Et Sane pouvait couper et ouvrir son compteur de but. Les Manceaux enchaînaient les fautes, et Rodez mettait le pied sur le ballon. Il faudra attendre la 38e pour que Le Mans se procure sa première occasion. Sur le côté gauche, Diarra centre pour Manzala, seul au second poteau. Mais sa frappe n’est pas cadrée. Les Ruthénois rentraient aux vestiaires en menant 2 à 0.

Une quinzaine de supporters manceaux avait fait le déplacement. @ADN12

Un rouge pour le Mans

En seconde période, Rodez reprenait son jeu, et la possession du ballon. Mais allait être surpris à la 55e. Créhin, tout juste rentré en jeu, récupérait le ballon dans la surface, sur Roche. Il semblait y avoir une faute sur le Ruthénois, mais l’arbitre laissait jouer et Créhin réduisait le score. Un but qui allait réveiller les Ruthénois. A la 61, Bonnet, après un festival, était accroché dans la surface, mais l’arbitre ne bronchait pas. Deux minutes plus tard, Leveque était coupable d’une grosse faute sur Tertereau, et écopait d’un deuxième jaune, synonyme d’expulsion.

Festival de buts

Une infériorité numérique qui allait être fatale aux Manceaux. À la 75e, Bonnet s’offrait un doublé, pour marquer le 3e but, et se mettre à l’abri d’un retour du Mans. Sur un centre millimétré, Chougrani trouve Bonnet, qui de la tête, au premier poteau, marque. Trois minutes plus tard, c’est Henry qui marquera le 4e. Guerbert, dans la surface, passe en retrait. Dans le cafouillage, Henry réussit à pousser le ballon au fond. Assommés, les Manceaux auront beaucoup de mal à ressortir le ballon et à passer la défense ruthénoise. À la 88e, Moussiti Oko, lancé en profondeur, gagnera son duel face à Bardy, mais verra son tir repoussé par un arrêt réflexe de Desmas, peu sollicité sur cette rencontre. Une belle victoire des Ruthénois, qui dans le même temps, laisse leur adversaire du jour à 9 points… Prochain rendez-vous pour Rodez : un déplacement à Lorient.

Rodez Aveyron Football sur Score’n’co