Aveyron. Quand la Police nationale et les entreprises de sécurité privée s’entraident

Ce jeudi 12 septembre a été signée une convention de partenariat entre la Police Nationale de Rodez et les quatre grands acteurs de la sécurité privée en Aveyron.

Aveyron. Quand la police nationale et les entreprises de sécurité privée s’entraident
De gauche à droite : Commandant Lilian Kinach, Kader Lalokoun pour 3SP, Christian Gomes pour Securiplus Aveyron, Nicolas Bouloc pour Cyno12 Sécurité, le commissaire Jérôme Buil et le commandant Michel Rohr.

Ce n’est pas nouveau, les fonctionnaires de la Police Nationale et les agents de sécurité privée ont toujours travaillé ensemble. Que ce soit pour interpeller une personne en flagrant délit de vol à l’étalage ou pour assurer la sécurité d’un grand événement, le contact a toujours été fluide mais informel entre ces deux corps de métiers. La coopération est désormais officielle grâce à la signature ce jeudi  12 septembre d’une convention de partenariat dans le cadre du « Continuum de sécurité vers une sécurité globale », mis en place en septembre 2018. « C’est mieux quand on formalise les choses, sans pour autant enfermer les gens dans un carcan. On a ici un cadre, qui peut être amélioré par la suite » se félicite le Commissaire Buil.

Faire circuler l’information

L’idée de cette convention est l’identification immédiate et officielle des référents, ce qui faciliterait l’échange, les conseils et les aiguillages entre les deux partis. « On se connaît, on s’identifie et on règle les problèmes de sécurité plus rapidement. » confirme le Commandant Rohr. « En faisant circuler l’information, on est à même d’identifier les problèmes en amont, ce qui permet de mieux gérer les difficultés après. » Si les agents de sécurité ne remplaceront pas les policiers sur le terrain, ils restent de bons éléments pour observer et anticiper ce qui pourrait mener à d’éventuels délits (regroupement, individus suspects…) et remonter les informations aux membres de la police.

In fine tout le monde est gagnant : les entreprises de sécurité, nous, le public lors d’un événement et nos concitoyens dans leur sécurité quotidienne,

affirme le commissaire Buil.

Création d’un réseau de référents

L’identification des contacts passe par la création d’un réseau de référents au sein de la Police nationale en Aveyron. « Nos partenaires savent qui fait quoi chez nous, et c’est la même chose de notre côté », affirme le commandant Rohr. Le département aura donc son référent, mais également chaque secteur de l’Aveyron. Information très pratique pour ces sociétés de sécurité privée qui sont amenées à gérer aussi bien la sécurité d’un bâtiment que celle des nombreux festivals et événements touristiques disséminés partout dans l’Aveyron.

« Ce partenariat est essentiel pour nous car la sécurité est l’affaire de tous » conclut le commissaire Buil, qui insiste sur l’importance de cette signature, préambule à un travail de coopération plus qu’utile pour les forces de l’ordre.