Cette garden party du Roc est un moment important , elle symbolise le lancement de la saison handballistique et la famille du Roc Aveyron handball unie derrière ses deux équipes fanions.

La période 2018-2021 : Le pari de la jeunesse

 

Une équipe féminine en reconstruction mais remplie d’avenir !!

« L’année 2018-2019 a été celle de la construction » glisse Benoit Courtin, président du Roc, au sein du nouveau projet basé sur la formation baptisé « le pari ». Il se félicite « du maintien de l’équipe masculine en N2 et de l’équipe des moins de 18 garçon en championnat de France ». Il a affirmé sa satisfaction quant à « l’évolution des 14 collectifs engagés dans les catégories jeunes au plus haut niveau ». Des résultats qui ont permis a des jeunes rocistes d’intégrer le pôle espoir à Toulouse. Il n’a pas oublié de « remercier les 30 entraîneurs et éducateurs qui les encadrent avec passion toutes les semaines ». Le Roc est devenu résolument un vrai club formateur.

 

L’ancrage territorial : se forger une identité aveyronnaise

Des joueurs unis derrière leur président. @ADN12

Le groupe N2 masculin « se reposera sur des joueurs formés au club ou étudiants en Aveyron ». Cela lui donnera une identité. L’objectif sera de finir dans les six premiers de la poule. Pour les filles en N3, c’est un groupe en reconstruction qui laisse une large place à la jeunesse. Le maintien en N3 est la priorité de l’année. Le Roc a multiplié les relations avec les écoles pour des actions de découverte. Il a signé une convention « étudier et faire du sport en Aveyron » avec l’IUT de Rodez. Un dialogue fort avec les collectivités locales et les différentes instances représentatives du handball lui permet d’évoluer en toute sérénité sur le territoire. La création du club entreprise Roc handpreneurs permet d’installer le Roc dans le paysage aveyronnais et de lui donner un ancrage territorial.

 

 

Le Roc, une gestion financière rigoureuse

« Le club connaît depuis plusieurs années une gestion financière saine, cela lui a permis d’accroître son attractivité au niveau des partenaires » souligne le président. L’objectif est « d’en trouver de nouveaux pour viser encore plus haut ! ». Christian Teyssèdre, maire de Rodez et Michel Soulié, adjoint au maire d’Onet le Château, n’ont pas manqué « d’assurer de tout leur soutien le Roc, au niveau logistique comme financier ». Par la même occasion, Christian Teyssèdre a mis un petit coup de pression aux joueurs en leur déclarant « qu’il avait confiance en eux et que les subventions seraient revues à la hausse en cas de montée ». Les handballeurs ruthénois savent à quoi s’en tenir !

Un soutien unanime des élus locaux au Roc.@ADN12

C’est un projet structuré qui a été présenté lors de cette soirée : « il est bien ancré dans le sol aveyronnais » a précisé Benoit Courtin. Déterminé et enthousiaste en ce début de saison, le président déclare :

Nous allons tout donner, sans tricher, sans nous ménager pour nos équipes, nos licenciés, pour l’Aveyron.

Une belle soirée qui se termine avec plein d’espoirs du côté des dirigeants, des joueurs et des partenaires.

La présentation des nouveaux maillots pour la saison.@ADN12

Pour plus de renseignements : la page Facebook du club.

ROC/Lormont-Bruges. Première journée de N2. Samedi 14 septembre à 20h15 à l’Amphithéâtre de Rodez.