Fabien Noël est le directeur sprotif du club. @ADN12

Avec plus de 10 dojos et 500 judokas en moyenne chaque année sur le département, le club de Rodez s’affirme comme le principal fer de lance de la discipline sur le territoire. Le directeur sportif, Fabien Nöel, met l’accent « sur la formation des jeunes qui permet d’avoir une socle pour l’avenir ».

Les compétiteurs au sommet régional

Lors de l’année écoulée, Rodez a brillé sur les tatamis. Les seniors garçons ont fini champions d’Occitanie par équipes et ont participé aux championnatx de France élite pour la quatrième fois sur cinq ans avec tout le gratin du judo français.

Les filles ont terminé à la troisième place du championnat régional, et en catégorie junior, lors du championnat de France, Chloé Sincholle a terminé 5ème pour la deuxième année consécutive en individuel. Les juniors filles ont d’ailleurs glané le titre de championnes d’Occitanie comme les minimes garçons. Ils ont été qualifiés pour le championnat de France.

Cette année, quatre minimes ont intégré le pôle espoir de Toulouse, cela montre leurs qualités individuelles et le sérieux de la formation donnée au club

précise Fabien Noël. Ce dernier confie que pour cette saison,« les objectifs sont de faire aussi bien que l’année dernière ».

Les Minimes : Champions d’Occitanie ! DR

Un club ouvert à tous

« Le club prône le judo pour tous » confie Fabien Noël. Il est important « qu’il soit avant tout un sport populaire » ajoute-t-il. Dès quatre ans, les enfants peuvent se lancer dans son apprentissage par une approche ludique au sein du club. L’école de judo jusqu’à 9 ans apprend les rudiments indispensables pour devenir un judoka. Des cours de perfectionnement et des entraînements pour les plus jeunes aux seniors sont prévus quotidiennement. Une section « loisir » est présente dans certains dojos, pour permettre à tous les niveaux et à tous les âges de pratiquer. Plusieurs autres disciplines sont enseignées dans certains dojos comme le ne-waza, le taïso ou encore le kendo.

Mobilisation générale pour la rentrée : c’est l’heure de s’inscrire

Des apprentis judokas à l’écoute de leurs professeurs. @ADN12

Qui dit fin des vacances, dit reprise du judo. A Rodez, à Sébazac, à Baraqueville, à St Géniez, à Onet-le-Chateau, au Costes Rouges, à Ste Radegonde, à Olemps, à Laissac, à Pont de Salars ou à Druelle, il est temps de vous inscrire. Le Rodez Aveyron Judo vous accompagne dans votre pratique au quotidien. C’est lors de la première semaine de septembre qu’ont déjà commencé les inscriptions sur les dojos . C’est « une équipe de 15 éducateurs et entraîneurs formés et mordus qui sont à votre service pour que le judo soit synonyme de plaisir » met en évidence Fabien Noël. Il tient aussi à faire remarquer les valeurs de ce sport :

Le judo est une véritable école de vie. En le pratiquant d’une façon raisonnée, il peut avoir une incidence bénéfique dans le quotidien pour les plus jeunes comme les plus âgés.

Le club sera présent, ce samedi 14 septembre à la journée Vitalsport de décathlon. « Venez découvrir une véritable famille unie autour de son histoire et de sa passion » glisse Fabien Noël.

Pour plus de renseignements : 09 50 00 21 50 ou le site du club.