Rieupeyroux. Quand la campagne fait son cinéma

L’inauguration de la 22e édition de Rencontres à la campagne aura lieu ce samedi 7 septembre, pour ensuite repartir pour 5 jours intenses de cinéma, du mercredi 11 au dimanche 15 septembre.

Rieupeyroux. Quand la campagne fait son cinéma
Les fers de lance du festival : Chantal Guillot, Guy Pezet et Jocelyne Carle.

Ce samedi 7 septembre, l’ouverture du festival de cinéma Rencontres à la campagne sera résolument africaine puisqu’elle débutera sur le vernissage de l’exposition « De Mopti à Gao, rencontres en pays sahélien ». Ces photos en noir et blanc de Jean-Pierre Devals font écho au thème de cette nouvelle édition autour des cinémas d’Afrique, avec huit longs-métrages projetés, de l’Égypte à l’Afrique du Sud en passant par le Sénégal et l’Angola.

Nous avons constaté qu’il y avait très peu de distribution de films africains en salle. Tous ceux présentés pendant le festival sont des coup de cœur de l’équipe de programmation. Et puis c’est l’occasion de faire des allers-retours d’un pays à l’autre,

raconte Chantal Guillot, co-présidente de l’association Rencontres à la campagne. Cette soirée d’ouverture se suivra de la projection de Portrait de la jeune fille en feu réalisé par Céline Sciamma : premier prix du scénario du Festival de Cannes, s’il vous plait !

Parmi les temps forts, on trouvera le fil rouge du festival avec son « Film le plus long du festival » : La Flor de Mariano Llinás, film-fleuve de 14 heures aux critiques dithyrambiques, réparties en quatre séances le samedi 7, vendredi 13, samedi 14 et dimanche 15 septembre.
Les cinéphiles comme amateurs pourront apprécier le Focus sur Ingmar Bergman avec cinq films projetés, présentés par Mojdeh Famili, toujours fidèle au festival.
Quand à la très appréciée partie Productions/Réalisations en région, elle présentera un film et trois documentaires, dont celui proche de nous, L’heure des loups de Marc Khanne, sur les conséquences de la réintroduction du loup dans certaines régions de France.

Ce sera également l’occasion de voir ou revoir l’insolent Le Miraculé de Jean-Pierre Mocky, décédé le 8 août dernier à l’âge de 87 ans, ou encore l’intriguant Border de Ali Abbasi qui joue avec les frontières entre l’homme et son animalité.

22 ans de passion

Ce festival, maintenant historique puisqu’il fait partie du paysage culturel du Ségala depuis 22 ans, a connu des records de fréquentation l’année dernière avec plus de 3600 spectateurs (soit une évolution de 20 % depuis 2017 !) et il continue à attirer du monde, dans une ambiance bon enfant sans tape-à-l’œil. Une partie du mérite revient à une programmation qui se veut éclectique pour « éviter que ça ne concerne qu’un certain type de public », affirme Chantal Guillot. Les films en avant-première attirent également du monde, pressés de voir les dernières nouveautés qui ne sortiront pas avant plusieurs mois dans les salles obscures : cette année elles sont au nombre de sept, dont le Grand Prix du festival de Cannes, Atlantique, premier film de la franco-sénégalaise Mati Diop.

Les apéros concert pour faire danser les cinéphiles

À ne pas négliger, le rôle des apéros-concerts gratuits, en plein air et toujours bonne ambiance, du jeudi 12 au dimanche 15 septembre : les spectateurs sont cordialement invités à danser sur les rythmes de la fanfare clermontoise Zibelin, du trio groovy Yélé (vainqueurs du tremplin Africajarc de 2016) ou de la musique traditionnelle déchaînée de Ceilidh Marmite.

Le tout, traditionnellement accompagné de la buvette et des stands de restauration tenus par des producteurs de pays et des commerçants locaux, toujours fidèles à l’événement et « qui cette année encore, nous apportent leur soutien financier, signe d’un soutien moral ! » confirme Chantal. Les libraires de la Folle Avoine de Villefranche et le distributeur Ramhalh Film tiendront aussi leurs stands de livres et de films documentaires. À noter : ce festival tient en grande partie grâce au travail acharné de la cinquantaine de bénévoles présents avant, pendant et après le festival pour accueillir au mieux les spectateurs, toujours plus nombreux. Pensez à les remercier en prenant votre ticket !

Festival Rencontres à la campagne, le samedi 7 septembre, puis du mercredi 11 au dimanche 15 septembre.

Tout le programme à télécharger sur le site du festival et sa Page Facebook.