Le Parc Naturel des Grands Causses offre sa tournée générale

Après les « Rendez-vous au bistrot », le Parc Naturel Régional des Grands Causses (PNRGC) offre sa « Tournée générale ». Une série de six rendez-vous afin d'animer les bistrots ruraux… mais aussi de discuter de la révision de la charte du Parc.

Lundi après-midi au siège du Parc à Millau. De gauche à droite : Emmanuel Guyot, comédien, Roxanne Wilhelm-Jammes, chargée de mission au PNRGC, Christian Font, vice-président du Parc et maire de Saint-Juéry, Lila Bougain-Villiers et Claire Durand, de l'association Le Passe Muraille.

Tout est parti d’un constat : la disparition progressive des bistrots dans les villages, maillons essentiels de l’animation du territoire. Ces trente dernières années, 75 % de ces bistrots auraient disparu.

Pour tenter d’enrayer ce phénomène de « désertification bistrotière », l’IPAMAC, le réseau inter parcs du Massif central qui regroupe pas moins de neuf parcs naturels régionaux et le Parc national des Cévennes – ce qui en fait la plus grande réserve naturelle protégée d’Europe –, a lancé l’opération « Printemps des bistrots », il y a huit ans. Il s’agissait d’une série de rendez-vous dans des bistrots de communes rurales, avec des discussions sur un thème donné, suivies d’un repas du terroir, puis d’un spectacle.

Avec le temps, le « Printemps des bistrots » a laissé la place au « Rendez-vous au bistrot », puis l’opération, qui était dès le départ prévue pour ne durer qu’un temps, s’est arrêtée. « Mais cela a tellement bien marché ici, dans le Parc Naturel des Grands Causses, que nos bistrots étaient demandeurs d’une poursuite de l’opération, assure Christian Font, vice-président du Parc. Alors avec la Région et l’Union européenne (à travers le programme Leader), on continue l’opération ».

« Pas un cahier de doléances »

Cette année, six nouvelles dates (voir ci-dessous) sont donc au programme des nouveaux rendez-vous intitulés « Tournée générale » et initiés par le PNRGC. Si le concept reste le même, les intervenants du Parc, qui animaient les « apéros Tchatche », laisseront la place à un animateur/comédien, Emmanuel Guyot, missionné par le bureau d’études montpelliérain « Le Passe Muraille ». « Il s’agit d’une association qui travaille sur les champs social et culturel. On entend valoriser le patrimoine pour valoriser l’homme, en menant des missions là où le territoire et le patrimoine rencontrent l’humain », explique Claire Durand, responsable du bureau d’étude qui a remporté l’appel d’offres lancé par le Parc.

Le duo Duo Montanaro – Cavez, vendredi 13 septembre à Peyreleau.

Les soirées se dérouleront toujours en trois temps : débat, repas et concert. La discussion avec la population se fera à partir de 19 h autour d’un apéro Tchatche. « On va y discuter de la révision de la charte du Parc, en recueillant les désidératas de la population pour se projeter sur l’avenir, assure Emmanuel Guyot. L’idée sera de balayer les préoccupations des habitants dans le cadre des projets du Parc. On tentera d’amener les gens au plus près de leur amour du territoire. « Si tout était possible, qu’est-ce que je voudrais faire au sein du Parc ? » À partir de ces rêves, on ira de plus en plus vers le concret et l’engagement. »

« Mais ce ne sera pas un cahier de doléances », tempère Christian Font, avant de citer l’empereur Marc-Aurèle : « Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être, mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre »…


Le programme

  • 13 septembre : Duo Montanaro – Cavez au restaurant La Grange Templière (05 65 62 87 38) – Peyreleau.
  • 20 septembre : The Sweet Peppers à la ferme du Bousquet (06 37 63 58 12) – Calmels-et-le-Viala.
  • 27 septembre : The Legendary Mantagas au restaurant Le Passe-temps (05 65 99 12 26) – Fondamente.
  • 4 octobre : Mr Paul au restaurant Lou Coudial (05 65 97 62 39) – Rebourguil.
  • 11 octobre : Baptiste Dupré au restaurant L’Instant (07 82 51 43 90) – Tournemire.
  • 18 octobre : Laurent Cavalié au restaurant Lou Vioulou (05 65 78 06 17) – Curan.

Apéro tchatche à 19 h, repas à 20 h et concert à 21 h 30. Tarifs : entre 15 et 25 €. Pensez à réserver !

Un élargissement vers le sud Larzac

« Ces apéros Tchatche vont être déclinés dans d’autres communes, et même vers le sud Larzac », assure Christian Font. Une façon de marquer le territoire avant le possible agrandissement du Parc, dont le périmètre exact est à l’étude à l’occasion de la révision de la charte. 23 communes de la Communauté de communes Lodévois et Larzac seraient concernées. Le Parc des Grands Causses, qui est actuellement le troisième plus grand parc de France avec 370.700 hectares et 93 communes, deviendrait alors le deuxième avec près de 440.000 hectares et 116 communes.