Villefranche-de-Rouergue. Pas de quatrième mandat pour Serge Roques

Villefranche-de-Rouergue. Pas de quatrième mandat pour Serge Roques
Serge Roque, Laurent Tranier et les élus devant le futur pôle culturel en juin dernier ©ADN12

À Villefranche, c’était la grande interrogation de ces municipales à venir : Serge Roques, le maire LR depuis 2001, allait-il se représenter cette année ? La réponse vient de tomber via un communiqué officiel : il ne se représentera pas lors des prochaines élections municipales prévues en 2020.

Je remercie profondément et très sincèrement les uns et les autres car sans ce travail collectif et participatif, beaucoup de chantiers parmi les plus importants n’auraient pas pu voir le jour. Mais le temps passe et de nouvelles générations ont la capacité et le désir très légitime, très normal, très sain, de prendre à leur tour leurs responsabilités dans la gestion de la cité. Pour la première fois depuis 1989, après une mûre réflexion et non sans émotion, je ne présenterai donc pas de liste lors des prochaines élections municipales du 15 mars 2020.

Après trois mandats, le médecin né à Albi se retire donc de la course aux municipales. Après plusieurs travaux que certains ont qualifié de « pharaoniques », il laisse derrière lui notamment une place Notre-Dame flambant neuve dans une ville comptant 16,6% de chômage en 2016 d’après l’INSEE contre 10% en Aveyron.

Laurent Tranier, son premier adjoint délégué aux finances, sports, vie associative, communication et relations publiques, était pressenti pour prendre la succession. Mais sur un éventuel successeur, pas de déclaration officielle. Reste à voir comment vont se placer les autres candidats sur l’échiquier politique local après cette confirmation courue d’avance pour certains.