Rignac. La LPO lance un appel à hôtes pour la dame blanche

Afin de tenter de sauver cette espèce dans le département, la LPO Aveyron lance un programme de conservation pour l’Effraie des clochers à Rignac, avec de nombreux habitants de la commune.

Rignac. La LPO lance un appel à hôtes pour la dame blanche
L’Effraie des clochers (Tyto alba) est menacée.

L’Effraie des clochers est une espèce qui souffre d’une raréfaction très importante dans le département, depuis la fin des années 2000. Seuls deux noyaux de population ne subsisteraient plus que dans l’Ouest Aveyron et dans le centre. Face à la grande fragilité des populations de cette chouette en Aveyron, ce projet a pour objectif de renforcer certaines des actions déjà mises en place depuis 2011 sur le département.

L’Effraie des clochers (Tyto alba) est un rapace nocturne des milieux ouverts et bocagers. Elle vit dans le voisinage de l’homme dans les villes, les villages ou en bordure des agglomérations dans des fermes ou des vieilles bâtisses. Son régime alimentaire se compose en très grande majorité de rongeurs, surtout des campagnols des champs, bien qu’elle ne dédaigne pas les musaraignes et les mulots et rarement de petits oiseaux, ou encore des chauves-souris.

Lors d’années de pullulation de rongeurs, l’espèce profite de l’abondance de nourriture avec en général un bon succès de reproduction. Elle peut réaliser deux nichées successives. Cette espèce constitue un allié majeur dans la lutte contre les rongeurs dans et autour des bâtiments agricoles car la consommation annuelle d’un couple est de l’ordre de 4 000 proies.

Une des principales actions de conservation est la pose de dix nichoirs (à l’automne 2019), chez des particuliers ou agriculteurs sur la commune de Rignac. Cette action améliorera le potentiel d’accueil en offrant des sites de nidification favorables à l’installation de ce rapace nocturne. De plus, l’aménagement de nichoirs peut, en offrant un gîte à ce prédateur, contribuer à réguler les populations de micro-mammifères.

La LPO Aveyron recherche donc activement des personnes volontaires qui souhaiteraient installer un nichoir chez eux. Elle fournit gracieusement le nichoir et/ou propose de vous aider à l’installer directement chez vous.

Où installer un nichoir ?

Plusieurs conditions doivent être rassemblées pour l’accueil d’un nichoir :

  • L’endroit doit être tranquille, situé à proximité de prairies, éloigné de route importante, et enfin être situé en hauteur (5m minimum), afin d’être autant que possible inaccessible aux prédateurs (chats, fouines essentiellement).
  • L’Effraie des clochers affectionne particulièrement les granges et les clochers d’église, puis les greniers, combles ou les pigeonniers.
  • Avant d’installer le nichoir, il faut veiller à ne pas pénaliser d’autres espèces menacées. Il ne faut ainsi pas le placer à proximité immédiate de Chevêche d’Athéna ou de colonie de chauves-souris, qui constitue une proie occasionnelle de l’effraie.

Les dimensions du nichoir sont de 63 x 44 x 51 cm. Il devra être installé à l’intérieur du bâtiment. La meilleure saison pour poser un nichoir est l’automne, lorsque les jeunes, nés dans l’année, cherchent un nouveau territoire pour se reproduire.

Renseignements auprès de Magali Trille, au 05 65 42 94 48, ou magali.trille@lpo.fr. LPO Aveyron, 10 rue des Coquelicots, 12 850 Onet-Le-Château.