Magali Bessaou, Jean-François Galliard, Pierre-Marie Puech et Claude Bauquis au collège Saint Joseph de Rodez. @ADN12

Effectifs en hausse

Le département aveyronnais compte toujours 21 collèges publics et 20 collèges privés. Le public, avec 7 925 élèves, représente environ les deux tiers des effectifs quand le privé en totalise 4 190. « C’est 276 de plus que l’an passé », se satisfait le président du Conseil Départemental, Jean-François Galliard, en visite ce lundi au collège de Pont-de-Salars, l’un des établissements les plus concernés par cette hausse d’effectif avec ceux de Fabre à Rodez et des Quatre Saisons à Onet-le-Château. La progression est équivalente dans le public et le privé : plus 130 élèves dans le premier cas, plus 146 dans le second.

On y tient à nos collèges ! C’est une manière pour nous de nous intéresser concrètement à notre jeunesse. En 2019, on investit 5 215 000 € pour les collèges publics et 230 000 € pour les collèges privés. Sans parler des  750 000 € alloués à l’achat de tablettes numériques pour l’ensemble des établissements.

Travaux et équipements 

Parmi les investissements réalisés par le Département de l’Aveyron, certains sont programmés sur plusieurs années, et en collaboration avec la Région Occitanie. On fait le point sur les plus gros chantiers en cours :

Les nouveaux élèves de 6ème ont reçu la visite du Président du Conseil Départemental de l’Aveyron ce lundi. @ADN12
  • Collège du Larzac : dans le cadre de l’installation de la 13ème Demi-Brigade de la Légion Etrangère sur le Larzac, la construction d’un collège sur la commune de La Cavalerie a été décidée en avril 2016. Le début des travaux est prévu à l’été 2020 pour une première rentrée en 2022.
  • Collège Fabre, Rodez : rénovation des salles de sciences, la circulation du 2ème étage et la réalisation d’une salle informatique.
  • Cité scolaire Jean Jaurès, Saint-Affrique : en 2019, l’ensemble des menuiseries du réfectoire est remplacé. Les vestiaires des agents, les réserves et la lingerie sont rénovés. En 2020, seront réalisés la rénovation du réfectoire et le remplacement de la ligne de self. Sera également revue la sécurisation des entrées avec la réalisation d’une aire de retournement pour véhicules légers et la création d’accès différenciés piétons et deux roues. La voie de bus pourrait également être allongée à l’été 2020 sous réserve d’acquisition foncière.
  • Collège Kervallon de Marcillac : le réaménagement de la salle des professeurs et la création d’une nouvelle vie scolaire se poursuivront jusqu’aux vacances de Toussaint. La mise en place des plateformes pour personnes à mobilité réduite seront réalisés en 2020.
  • Collège de Decazeville : le réaménagement du hall d’entrée a débuté en juillet et s’achèvera aux vacances de Toussaint.
  • Création de préaux : le préau de Saint-Geniez a été réalisé au printemps et celui de Baraqueville sera réalisé à l’automne 2019.
  • Collège de Pont-de-Salars : remplacement des menuiseries d’origine par des menuiseries aluminium de haute performance énergétique et mise en place de volets électriques. Réfection globale du plateau sportif et création de gradins à destination des élèves mis en place cet été.
  • Collège de Rignac : les chaudières au fioul, âgées de 40 ans, sont remplacées par des chaudières gaz de dernière génération. L’ensemble des panneaux hydrauliques est remplacé et la télégestion est mise en place afin d’optimiser le fonctionnement de ces chaudières.
  • Collège de Rieupeyroux : création et raccordement des réseaux au nouveau réseau du village. Ces travaux débutent à l’automne pour une durée de deux mois.

Cette année, le département a aussi investi dans un certain nombre d’établissements, principalement pour des travaux d’aménagement ou d’entretien. En voici le détail :

  • Rénovation des sanitaires aux collèges de Baraqueville et Saint-Geniez d’Olt.
  • Traitement acoustique du 3ème étage du bâtiment Lot et des cages d’escalier du collège d’Espalion.
  • Réfection de la couverture du bâtiment administratif du collège de Naucelle.
  • Réfection de la toiture du bâtiment d’externat au collège de Saint-Geniez.
  • Création de vestiaires pour les agents du Département au collège d’Onet-le-Château.
  • Remplacement du bac à graisse au collège de Marcillac.
  • Rénovation des bureaux administratifs et mise en place d’un contrôle d’accès et de visiophonie au collège J. Moulin à Rodez.
  • Rénovation d’une salle de SVT au collège de Saint-Amans des Côts.
  • Démolition et reconstruction d’un escalier au collège de Séverac.
  • Création d’une salle ULIS au collège de Villefranche-de-Rouergue.
  • Remplacement d’équipements divers (lave-batterie à billes, fours, sauteuses, distributeurs de plateaux, armoires chaudes et froides…) aux collèges de Séverac, Pont-de-Salars, Baraqueville, Mur-de-Barrez et Fabre à Rodez.

Comme les années précédentes, le Conseil Départemental a également accordé une enveloppe de 230 000 € dans le cadre des aides aux investissements des collèges privés.

Prix du ticket de cantine

Nouveau sujet au cœur des préoccupations de tous : la cantine scolaire, pour son prix d’abord, mais aussi pour la qualité qu’elle propose.

Le tarif du repas-élève s’établit aujourd’hui à 2.80 €. Un choix du Conseil Départemental qui souhaite « garder un prix attractif pour le plus grand nombre », comme tient à le rappeler Jean-François Galliard :

Le prix de revient global d’un repas de collégien est de 6.50 €. On est donc sur une participation financière totale prise en charge par le Département de 3,6 millions d’euros correspondant à plus de 1 150 000 repas servis en 2018. c’est une aide aux familles à laquelle on tient beaucoup.

Quant au contenu de l’assiette, l’élu souhaite coller au plus près de « l’évolution sociétale » actuelle : « on fait tout pour augmenter la part de circuits-courts dans la confection des repas et on est au maximum de ce que l’on peut faire. Le développement de la plateforme Agrilocal a vraiment aidé en fluidifiant le marché, notamment sur tout ce qui est viande, fruits et légumes ». « C’est une demande que l’on a de la part des familles, confirme Pierre-Marie Puech, Directeur du Collège Saint-Joseph de Rodez, on va même plus loin en proposant des actions de sensibilisation au développement durable et au tri en restauration ».

Mouvements à la Direction

Cette année, le département recense quatre changements à la tête des établissements :

  • Collège Paul Ramadier à Decazeville : arrivée de Monsieur Jean-Pierre Perez, principal à Onet-le-Château, en remplacement de Monsieur Sauvage.
  • Collège des Quatre Saisons à Onet-le-Château : arrivée de Madame Anne Prats, principale à Réquista, en remplacement de Monsieur Perez.
  • Collège Célestin Sourèzes à Réquista : arrivée de Monsieur Antona en remplacement de Madame Prats.
  • Collège de la Viadène à Saint-Amans des Côts : arrivée de Monsieur Laudes en remplacement de Monsieur Lopez.
Signe irréfutable que le travail reprend : la distribution des manuels scolaires ! @ADN12