RAF. Dernier match avant la trêve

6e journée de Domino’s Ligue 2 pour le Rodez Aveyron Football. Avec un déplacement à Nancy, ce vendredi à 20h et l’envie de ramener quelque chose de ce déplacement, avant une trêve de 15 jours.

RAF. Dernier match avant la trêve
Laurent Payrelade ne lâche rien pour lematch de ce soir cotre l'AS Nancy-Lorraine.

La semaine dernière, Rodez a fait le match nul, 3 à 3, au stadium face à Orléans. Un match qui a maintenu du suspense jusqu’au bout avec une égalisation d’Ugo Bonnet à la 93e minute. Et le coach ruthénois sait que ça ne sera pas le même type de match contre Nancy :

C’est une équipe très athlétique qui a un paquet de joueurs offensifs de qualité. Notamment un joueur très important, Vagner, qui est leur détonateur technique, physique. Nous, il faut se demander comment faire pour limiter son influence. Il faut que l’on ait beaucoup plus de solidité que ce que l’on a eu ces derniers temps pour pouvoir leur poser des problèmes, parce que des opportunités, on s’en créera. Il va falloir être beaucoup plus denses, beaucoup plus compacts, beaucoup plus disciplinés dans les principes, pour pouvoir ramener quelque chose de là-bas. Il faut que notre efficacité soit bien meilleure dans les deux surfaces.

La semaine dernière, Laurent Peyrelade a dû composer avec deux blessures de défenseurs, et une expulsion. Il devra, pour ce déplacement, se passer de certains joueurs : Aurélien Tertereau et Corentin Jacob sont suspendus, David Douline est convalescent, tandis que Pierre Bardy est incertain.
La trêve, après ce match risque donc de faire du bien physiquement et mentalement. « On va couper, au moins jusqu’à mercredi, détaille Laurent Peyrelade. On est déjà à près de 70 séances depuis le début de la saison. On a besoin d’aller prendre l’air. On va enchaîner notre 7e match en même pas un mois. Même si on a fait tourner, certains ont besoin de souffler. On a eu beaucoup de mal à récupérer du match de ce week-end. »
Samedi, Laurent Peyrelade a aussi été attentif aux performances des joueurs descendus jouer avec la réserve (victorieuse contre Fabrègues 4 à 1). Et il est plutôt satisfait :

Ils ont joué, ils ont rempli le contrat de prendre des points. On a pu les faire jouer longtemps, c’est super. Faire un match contre Fabrègues et le faire contre Lorient, ce n’est pas la même chose. Certains vont rentrer, d’autres pas. Ça dépend des circonstances, de l’adversaire. Mais c’est toujours plus intéressant d’être dans cette dynamique-là, que s’ils avaient perdu 3-0 en faisant un match de touristes. Ça correspond à notre mentalité.

Suite à des chants homophobes lors du match Nancy-Le Mans le 16 août dernier, le club de Nancy vient de voir la Ligue de football professionnel le sanctionner. En effet, l’arbitre avait dû arrêter le match pendant 10 minutes. En conséquence de quoi, la tribune Piantoni sera suspendue pour un match. Si Laurent Peyrelade comprend et conçoit le message, il pense que l’on se donne bonne conscience sur un problème de société qui ne touche pas que le football et les stades :

Il faut faire évoluer les choses, mais ce n’est pas en interrompant 10 minutes ou en sanctionnant un club que ça va le faire… Aujourd’hui, il y a des caméras dans tous les stades, donc utilisons les… En ce qui concerne le racisme contre un joueur sur le terrain, je pense que je demanderai à l’arbitre d’arrêter le match. Je pense que l’on peut discuter. Soit vous arrêtez le match, soit je sors mon équipe, je la mets sur le banc et on voit comment on peut faire. Ce sont des choses qui sont insupportables, et qui peuvent être impactantes tout de suite.

Ce vendredi 30 août, Nancy – RAF, à 20h, au stade Marcel Picot.

RAF. Dernier match avant la trêve
Rodez : Desmas, MPasi, Bardy, Henry, Chougrani, Peyrelade, Dieng, Roche, Garcia, Ouammou,Guerbert, Poujol, Maury, Ruffaut, Bonnet, Maanane, Ouhafsa, Sane.