Millau. Silence on tourne, à la Maison Fabre !

Pendant deux jours, une équipe de l’émission "Des Racines et des Ailes" a tourné un reportage chez Maison Fabre à Millau, dans le cadre d’une émission sur l’Occitanie. En tout,  20 minutes seront entièrement consacrées à la célèbre Ganterie millavoise lors d’un reportage diffusé au mois de mai ou juin l’année prochaine.

Le tournage de l'équipe de l'émission " Des Racines et des Ailes" à la Maison Fabre. ©DR

L’émission des Racines et des Ailes fait un zoom sur le travail de la laine et de la peau, de la tonte des moutons à Saint-Jean-d’Alcas au tissage de la laine à Graulhet et de la coupe des cuirs à la couture du gant à Millau.

Le reportage mettra en lumière les artisans de la Maison Fabre, et ceux de la filière de la laine grâce à toutes les étapes de la fabrication du nouveau modèle de gant en laine et peau « le Larzac ».

©DR

En cuir d’agneaux d’Aveyron et en laine des brebis Lacaune des Causses, il s’inscrit dans une démarche écoresponsable avec des produits travaillés en circuit court issus de la filière agropastorale. Le cuir local d’excellente qualité, sorti des tanneries millavoises était jusqu’à présent beaucoup plus utilisé pour les chaussures et la maroquinerie.

Le travail minutieux d’un employé de la Maison Fabre. ©DR

Olivier Fabre insiste sur le caractère particulier de ce projet qui lui tient très à cœur et que l’émission a choisi de mettre à l’honneur.

« Il y a plus de 20 ans que nous n’avions pas travaillé avec du cuir de pays pour la ganterie, j’y suis particulièrement attaché, car il assure un lien social et une culture de pays, et met en évidence notre savoir-faire. Mais au-delà, c’est tout un patrimoine culturel qui est transmis ».

L’émission montrera également l’articulation du travail autour de la fabrication des gants blancs de la Garde républicaine, travail particulier et technique et commande d’état, gage de confiance national.

©DR

Selon les créateurs du magazine, sur notre petit écran depuis plus de 20 ans, son ADN c’est « regarder le passé pour éclairer le présent et donner des pistes pour le futur, avec la volonté de mettre en lumière des personnalités qui agissent sur le terrain ».

À travers ce reportage, le pari sera très certainement réussi, et ce sera une belle vitrine pour Millau, ses artisans, leur savoir-faire ancestral transmis depuis des générations de gantiers et d’éleveurs. Ils ont été, sont et seront les garants de la transmission de notre patrimoine entre les générations.