Football. Rodez : pour renouer avec la victoire

Retour à domicile au stadium, pour les joueurs du Rodez Aveyron Football, qui accueilleront 0rléans, pour le compte de la 5ème journée de Ligue 2. Après une semaine intense et trois matchs joués (Paris FC, Grenoble en Coupe de la Ligue, et Valenciennes). Mais l’état de forme du groupe est bon comme le confirme le coach, Laurent Peyrelade : 

On a bien récupéré. C’est l’avantage de faire des rotations, pour pouvoir gérer les petits bobos. Pour ne pas que ça dure, et que l’on ait des joueurs à 100%. 

Laurent Peyrelade

Vendredi dernier, Rodez a connu sa première défaite, sur la pelouse de Valenciennes, 1 à 0. Mais Laurent Peyrelade est malgré tout satisfait de ce qu’il a vu : « Nos intentions étaient bonnes, notre jeu était parfois de qualité. Mais on a manqué d’efficacité. Dans nos temps forts, on aurait du au moins marquer un but. Il y a des fois, ça veut sourire, tu as la concentration, le geste juste pour concrétiser ta domination. Et puis des fois, tu ne l’as pas« .

Un bon match malgré la défaite

Auteurs d’une bonne première mi-temps, les ruthénois ont encaissé le seul but de la partie en tout début de deuxième mi-temps et n’ont pas réussi à revenir au score. « J’ai bien aimé ce que l’on a fait en première mi-temps, j’ai bien aimé la façon dont on est revenu dans le match, alors que ce n’était pas facile pendant 10 minutes après le but, détaille le coach. Sans s’affoler, sans se désorganiser, en restant sur ce que l’on sait faire. On a même l’occasion de revenir au score. Il faut garder ça pour la suite. »

Orléans, adversaire de ce vendredi

Pour ce nouveau match de championnat, Rodez affronte Orléans, actuel 17e, avec un petit point. Un classement qui ne reflète pas cette équipe, selon Laurent Peyrelade : 

Ils ne sont pas forcément récompensés de leur production en compétition. Ils perdent contre Clermont, et honnêtement, c’est bien payé pour Clermont sur ce match-là. Ça joue, c’est tonique, c’est dynamique, en termes de jeu, ce qu’ils proposent est intéressant.

Le coach ruthénois avant RAF-Orléans

Progresser encore et toujours

Pour lui, il n’y a pas de petite équipe, et il faut continuer, ne pas s’endormir, bien être éveillé à chaque rencontre. « C’est un championnat exigeant, difficile, ou on ne peut pas se relâcher, confie-t-il. Il faut que l’on soit très dynamique, très discipliné, très concentré… à chaque match. Sinon, la baisse de régime, on la payera cash. » Lors du match contre Valenciennes, Rodez a été très bon sur les 30 premières minutes, et c’est là-dessus que veut travailler le coach : « L’idée, c’est d’en faire ensuite 45, puis 60, de monter le curseur dans l’exigence. Tout en restant réaliste, avec des choses atteignables. C’est ça le but. Peut-être que c’est 5 minutes de plus, mais ça sera toujours 5 minutes de plus. « .

Être très régulier

Aujourd’hui, Laurent Peyrelade est globalement satisfait des prestations de ces joueurs, et pas spécialement inquiet. Mais sait que la saison sera longue : « Quand tu vas jouer Lorient, le Havre, Clermont, Guingamp… On n’est pas du même monde, mais ça reste un match, avec des points en jeu. Des résultats contre Auxerre doivent te donner plus de confiance en ce que tu es capable de faire. Le plus dur, c’est d’être régulier. Si on arrive à être régulier dans les performances, on a plus de chance d’être du bon côté du wagon« .

Au stadium de Toulouse, RAF – Orléans, ce vendredi 23 août à 20h (Domino’s Ligue 2, 5e journée). 

Le groupe : Desmas, Mpasi, Bardy, Henry, Chougrani, Peyrelade, Dieng, Roche, Douline, Poujol, Guerbert, Ruffaut, Ouammou, Tertereau, Bonnet, Ouhafsa, Caddy, Sané.