126 équipages engagés sur le Rallye régional du Pays Saint-Affricain

126 équipages engagées sur la 3e édition ©Le Progrès

Les 17 et 18 août, le club Saint-Affrique Racing team et l’Association sportive automobile (Asa) de Saint-Affrique organisent la 3e édition du Rallye régional du pays saint-affricain.

Deux jours pendant lesquels les passionnés de sport automobile devraient trouver leur bonheur. D’autant que des « cadors » sont annoncés.

« On souhaite dépasser la barre des 100 équipages au départ ».

Dans la précédente édition du « Progrès » (daté du 8 août), Yannick Jammes, président du club Saint-Affrique Racing team, faisait ce vœu en présentant la nouvelle édition du Rallye régional du Pays saint-affricain. Et il est déjà exaucé. « Il y a 126 équipages engagés sur un total de 130, ce qui n’est pas mal », indique l’intéressé. Des équipages (un pilote et un copilote) qui viennent de toute la France : Vendée, Normandie, Isère, Savoie, Var, Corse, Rhône-Alpes, Pays basque, Dordogne, Pyrénées-Orientales… départements limitrophes de l’Aveyron (dont beaucoup de Tarnais)… et une quarantaine d’Aveyronnais.  Après les vérifications administratives et techniques du samedi 17 août, les équipages devraient être plus de 100 au départ de cette nouvelle édition le lendemain, dimanche 18 août, dès 9 h au jardin public de Saint-Affrique. Et du beau monde est annoncé.

Une belle « bataille » est annoncée entre le sortant et des challengers. La bataille va se jouer entre le vainqueur sortant Jean-Laurent Chivaydel au volant d’un Ford Fiesta, Anthony Puppo avec une Skoda Fabia et Jordan Berfa avec une Huyndai 120,

pronostique Yannick Jammes. « Peuvent jouer les trouble-fêtes Benjamin Cardenas au volant d’une Peugeot 306, Jean-François Bérenguer avec une BMW 318 compact, Jean-Michel Da Cunha avec sa Ford Escort Cosworth ou encore Julien Marty avec une Mitsubishi Evo 9 (3e l’an passé). Il y a aura de la bagarre dans toutes les classes, notamment parce que beaucoup de concurrents viendront chercher des points pour la qualification à la coupe de France dont la finale aura lieu à Albi cette année, en octobre. » Ce rallye régional, dont les organisateurs promettent qu’il sera « rythmé » s’étend sur 159 km, dont 40 km de spéciales à Mascourbe et entre Les Costes-Gozon et Bournac (voir les cartes ci-dessous).
Les visiteurs sont invités à se rendre derrière les banderoles vertes pour ne pas en rater une miette tout en étant en sécurité.

Plus d’infos sur la page Facebook du Rallye saint-affricain.

Le programme du week-end

Samedi 17 août

8 h à 11 h, reconnaissance du parcours.

14 h à 19 h, vérifications administratives au Café du jardin, boulevard de Verdun (à Saint-Affrique).

14 h à 19 h 15, vérifications techniques au Café Le Diavel, avenue Jean-Jaurès (à Saint-Affrique).

A partir de 14 h 30, entrée des premières voitures au Jardin public de Saint- Affrique (parc fermé).

Dimanche 18 août

9h, Jardin public (parc fermé), départ de la première voiture pour la 1ère section.

9 h 16, assistance à Lauras (20 minutes).

10 h 04, départ de la 1ère spéciale de Mascourbe (7,5 km sur la RD 516 de Saint-Jean-d’Alcas à Saint-Félix-de-Sorgues).

11 h 02, départ de la 2e spéciale Les Costes-Gozon / Bournac by BPS Racing, retransmise en direct sur la page facebook du rallye pays st-affricain (12,5 km sur la RD 527 jusqu’à Laumet puis la RD 54 jusqu’à Sauveplane).

11 h 42, regroupement au Jardin public à Saint-Affrique.

13 h, départ de la première voiture pour la 2e section.

13 h 16, assistance à Lauras (50 minutes).

14 h 34, départ de la 3e spéciale de Mascourbe.

15 h 32, départ de la 4e spéciale Les Costes-Gozon / Bournac.

A partir de 16 h, entrée au parc final au Jardin public de Saint-Affrique et remise des prix dans la foulée sur le podium.