Rugby Rodez, objectif : créer un groupe !

Les nouveaux sang et or, déjà nombreux lors du premier entraînement de ce mardi 13 août. @ADN12

C’est dans un contexte particulier que la nouvelle équipe de rugby du Piton a repris le chemin de l’entraînement au complexe du Trauc.

C’est un départ dans l’inconnu pour le Rodez rugby : un nouvel échelon, une équipe remaniée, un nouveau staff. Les seniors évolueront cette année en Promotion d’Honneur. Premier défi à relever : monter un groupe en quinze jours. La mission est réussie puisque 24 joueurs avaient répondu présents sur les 47 qui avaiant déjà signé. C’est l’envie qui les a fait se réunir pour commencer cette nouvelle aventure.

Un savant mélange d’anciens et de jeunes

Pour cette reprise, c’est une équipe renouvelée à 99 % qui s’est montrée ce mardi. Le seul soldat sang et or de feu-SRA qui est resté fidèle au club est Ralph Teriitaohia. Quelques réservistes et certains espoirs sont aussi parties prenantes dans ce nouveau défi; parmi eux : Fabre, Cazals, Combret. Beaucoup d’anciens sont aussi revenus au club pour défendre les couleurs ruthénoises.

La majorité des joueurs est donc venue montrer son attachement au club de rugby de Rodez, un amour du maillot indéfectible qui lui servira au cours de la saison. Ce groupe est un mélange de jeunes et de vieux briscards qui ont repris du service pour beaucoup. Jérome Brosseta et Yannick Madrières, le coach et son adjoint, comptent sur les plus anciens « pour apporter leur expérience ». Pour renouveler l’équipe dans le temps, les entraîneurs se basent sur les équipes de jeunes qui pourront intégrer directement l’équipe fanion.

Jérome Brosseta aux manettes , ça rigole plus !

La jeunesse au chevet de son club.

Objectif : « Créer un groupe et un collectif »

« Vous avez de la chance, vous allez écrire les premières pages de l’histoire du club » : tels ont été les premiers mots des coachs pour créer de l’émulation dans le groupe. Concernant les objectifs de la saison, Jérome Brosseta est conscient « que le club part de loin avec un groupe qui n’a pas encore de repères communs et une préparation qui va être très courte ».

Le premier but de l’année est avant tout le maintien et tout le reste sera du surplus.

Sa première préoccupation est « de créer un collectif pour trouver des automatismes et surtout avoir du plaisir sur le terrain ». Ce discours est repris par la plupart des joueurs, qui disent unanimement attacher de l’importance  « à prendre du plaisir et à jouer ensemble en reprenant les fondamentaux du rugby pour créer un groupe de copains ».

Le premier entraînement

Les coachs se sont montrés « très satisfaits de la mobilisation des joueurs pour cette première sortie. Tous sont concernés et investis ». Jérome Brosseta ajoute :

J’ai trouvé des joueurs réceptifs, enthousiastes et dynamiques. Voilà de quoi apprécier ce premier rendez-vous de la saison.

Du travail doit être encore accompli par rapport à l’hétérogénéité de la condition physique de chacun car « certains n’avaient pas couru depuis presque deux ans et tous ont évolué à des niveaux différents ». La première séance s’est structurée en en quatre ateliers. Ils étaient basés sur le jeu et la coordination pour essayer de trouver des repères. 

Travail sur les enchaînements et la coordination.

Le premier test-match se jouera contre l’équipe réserve du LSA le 6 septembre. La reprise des choses sérieuses avec le début du championnat aura lieu le 15 septembre contre Carmaux dans un stade qui devrait être révélé d’ici peu.

Un départ avec un nouveau staff gonflé à bloc, des joueurs motivés et fiers d’évoluer sous les couleurs sang et or couplés à un excellent état d’esprit sont les ingrédients d’une nouvelle saison que tous les passionnés de rugby sur le ruthénois espèrent prometteuse !