Baraqueville. Une mystérieuse passerelle ephémère au-dessus de l’Avenue Marengo

La mystérieuse et très imposante passerelle ©ADN12

Baraqueville un nouveau chantier s’ouvre avec cette passerelle pour la dernière tranche de raccordement de la RN88 sur 2×2 voie, Baraqueville – Toulouse

Depuis quelques jours, sur l’avenue Marengo près de Baraqueville (en direction de Villefranche de Rouergue) est apparue une imposante passerelle. Il s’agit en réalité d’une passerelle de transit destinée au défilé incessant d’engins de chantiers et tombereaux qui vont charrient des milliers de m3 de remblai depuis la dernière tranche de chantier de la RN88 située entre Marengo et La Mothe, vers l’emplacement de la future aire de repos. Elle a pour but de ne pas perturber la circulation de la nouvelle entrée baraquevilloise dont le trafic est estimé à plus de 16000 véhicules par jour.

©Ministère de la Transition écologique et solidaire

C’est à la Sté Cazal qu’est revenu la mission d’installer cette œuvre moderne. Elle a en charge le terrassement de tout le chantier de cette nouvelle étape de raccordement de Baraqueville à Toulouse en 2 x 2 voies. Le groupe Colas interviendra ensuite pour la partie relative au revêtement. Il faudra toutefois au moins trois ans avant de pouvoir y faire rouler les véhicules.

Le montage de cette nouvelle infrastructure de métal a nécessité de dévier l’axe Marengo – Baraqueville le temps de cette opération délicate. Que les détracteurs d’art brut se rassurent, cette construction sera démontée une fois le chantier terminé.