La cathédrale de Rodez la tête dans les étoiles !

Il vous faudra lever les yeux aux ciel pour profiter du spectacle. @Miguel Chevalier

Du 8 au 18 août, la Cathédrale de Rodez accueille une installation inédite du pionnier de l’art numérique, Miguel Chevalier. Baptisée Digital Supernova 2019, cette oeuvre monumentale propose des projections de lumières virtuelles sur les voûtes de l’édifice religieux. Un mariage étonnant des plus hautes technologies avec l’architecture gothique séculaire que vous pourrez admirer gratuitement tous les soirs…

Imaginez la cathédrale Notre-Dame de Rodez à ciel ouvert, ses 110 mètres de voutes remplacés par le spectacle continus des étoiles. C’est, à peu de choses près, l’impression vertigineuse que vous aurez en vous rendant à l’installation Digital Supernova 2019 qui débute ce jeudi 8 août. 

In Situ

Des Hautes-Pyrénées jusqu’au Gard, en passant par le Lot et l’Ariège, l’association du Passe Muraille investit tout au long de l’été des lieux patrimoniaux remarquables pour y installer des oeuvres artistiques éphémères. Baptisés In Situ, cette manifestation saisonnière a choisi la cathédrale de Rodez pour une installation inédite de l’artiste français Miguel Chevalier.

Les oeuvres de ce pionnier de l’art virtuel ont déjà été présentées au public aveyronnais lors d’une exposition temporaire qui s’est tenue au printemps dernier au Musée Soulages (Pixels Noir Lumière). Il revient donc à Rodez pour investir cette fois l’emblème de la ville.

Art et astrophysique

L’artiste a travaillé sur un trompe-l’oeil gigantesque projeté sur les voûtes de la cathédrale. Nef, transept et croisée du choeur vont être le théâtre d’un étonnant ballet de lumières : pas moins de 30 maillages colorés, superposés à des cartes imaginaires de la voie céleste et des images d’explosions d’étoiles. 

Pour cette création, Miguel Chevalier a travaillé avec l’astrophysicien Fabio Acero, spécialiste notamment des supernovas, ces explosions d’étoiles qui ont donné leur nom à l’évènement. Le résultat promet « une création monumentale immersive entre art et science (…), des constellations digitales de pixels qui immergent les visiteurs dans une atmosphère baignée de lumière ».

Patrimoine et high tech pour une impression de vertige

Annoncé comme l’un des évènements les plus remarquables de l’été ruthénois, ce Digital Supernova propose de mélanger Histoire et High Tech, patrimoine et art, lumières digitales et grès rose… avec la quasi certitude de passer une soirée insolite.

Pour avoir une idée de ce qui vous attend, n’hésitez pas à visionner cette vidéo réalisée par Claude Mossessian à l’Eglise Saint-Eustache de Paris pour la Nuit blanche 2016 ; l’oeuvre de Miguel Chevalier est intitulée « Voûtes Célestes »:

Quand l’image et la musique se répondent

Des concerts accompagneront l’installation de Miguel Chevalier pour renforcer l’impression générale de gigantisme :
– Le 8 août à 20h30 : soirée d’ouverture avec Frédéric Deschamps, organiste titulaire de la collégiale d’Albi.
– Les 10, 11, 17 et 18 août à 20h30 : improvisation musicale par Adam Bernadac, organiste et compositeur.
( Ces soirées sont organisées conjointement avec l’Association pour le Développement et le Rayonnement de l’Orgue en Aveyron )
– Les 9, 12, 13, 14, 15, 16 août : musique de Jacopo Baboni Schilingi.