Saint-Affrique. Luc Vayssettes, nouveau service civique chez les sapeurs-pompiers

Luc Vayssettes est l’un des deux nouveaux services civiques de centre d’incendie et de secours de Saint-Affrique. ©ADN

Depuis le 1er juin, le centre d’incendie et de secours (CIS) de Saint-Affrique compte deux nouveaux services civiques dans ses rangs.

Axel Bes, qui vient de terminer sa formation initiale à Rodez, et Luc Vayssettes. Ce dernier originaire de Villefranche-de-Panat, est une recrue déjà opérationnelle, puisqu’il est sapeur-pompier volontaire depuis neuf ans. L’équipe du Cis, peut donc s’appuyer sur son expérience déjà grande, et sur sa motivation, qui l’est tout autant.
Il faut dire que Luc Vayssettes a grandi dans la culture « pompier ». Sa mère, Nadine Zeghini, n’est autre que la chef-adjointe du centre d’incendie et de secours de Villefranche-de-Panat et son petit frère Tom a également endossé la tenue…

Une affaire de famille et de passion, qu’il a commencé à vivre en devenant Jeune sapeur-pompier (voir plus-bas). À 24 ans à peine, Luc Vayssettes est déjà formateur « Prévention et secours civiques 1 » (PSC1) et il se forme pour devenir sauveteur en eaux vives, une compétence fort utile quand on vit près d’un lac… Rien d’étonnant donc à ce qu’après trois ans passés dans l’armée de terre à Brive, Luc Vayssettes n’ait qu’une idée en tête : devenir sapeur-pompier professionnel. Il passera donc huit mois aux côtés des sapeurs-pompiers professionnels et volontaires de Saint-Affrique, mettant ainsi toutes les chances de son côté pour décrocher le concours.