Quand les artistes chinois viennent chercher l’inspiration en Aveyron

Les artistes chinois ramèneront un peu du patrimoine aveyronnais dans leurs valises... jmp

Saviez-vous que certains artistes chinois viennent chercher l’inspiration au cœur de l’Aveyron ?

En résidence dans le secteur de Huparlac, dans le nord Aveyron, six artistes chinois, ont en effet profité de leur séjour, pour découvrir le canyon de Bozouls. Nathalie Ribera, du service culture et à l’initiative de la rencontre, s’est pour l’occasion transformée en guide touristique.

Après les présentations de la délégation à Marie-Paule Manson, adjointe au maire de la commune, les créateurs chinois ont pu visiter La Galerie, la salle d’exposition de Bozouls et les rues du village, avec, passage obligatoire pour la photo souvenir, le panorama du trou de Bozouls.

L’Aveyron, terre d’artistes

Cette résidence d’artistes est l’aboutissement, de plusieurs années d’échanges et d’expositions, entre la France et la Chine, avec notamment Aurélien Morinière, peintre illustrateur, et Benoit Rocher, peintre et photographe en charge de la coordination du séjour, qui ont pu travailler en lien avec Zhang Yao, céramiste et professeur diplômé de la School of Packaging Design Art, de l’université de Hunan.

Jurnny Chang, co-organisatrice, est une artiste vivant en France, récompensée de nombreuse fois par des prix internationaux,  diplômée de l’école nationale supérieure des arts décoratifs de Pékin. D’autres artistes avaient fait le déplacement comme Zou Xing, céramiste, primé et publié dans de nombreux ouvrages spécialisés ; Pan Kunhong, peintre et professeur de design à l’école des beaux-arts du Kaili College de Hunan ; et Yuan Ye, artiste diplômé de la Guangxi School et titulaire d’une maitrise en science élève de Zhang Yao.

Côté français, c’est Benoit Rocher, peintre et photographe qui s’est associé avec Aurélien Morinière, illustrateur et auteur de bandes dessinées.

Paysages à emporter

Les artistes ont déjà commencé à travailler et posé leurs chevalets devant quelques paysages aveyronnais :

nous allons essayer de nous installer devant quelques sites où la lumière est particulièrement intéressante

expliquait Aurélien Morinière, lors du pot de l’amitié.

Les artistes chinois ont jusqu’au 15 aout, date de leur départ, , pour s’inspirer des sites aveyronnais.