Fin de la grève chez les sapeurs-pompiers de l’Aveyron

Fin de la grève pour les pompiers de l'Aveyron ©ADN

Depuis le 8 juillet, les sapeurs-pompiers professionnels de l’Aveyron étaient en grève, pour réclamer l’augmentation de leurs effectifs. Un mouvement qui a porté ses fruits, puisqu’à l’issue d’une nouvelle réunion avec la direction du Service départemental d’incendie et de secours de l’Aveyron (SDIS 12), la grève a été levée.

Les représentants syndicaux de Force Ouvrière et de la CGT ont une nouvelle fois rencontré le président du conseil d’administration du SDIS 12, Jean-Claude Anglars jeudi 25 juillet. Les propositions faites par la direction ont permis de lever le mouvement de grève au niveau départemental.
« Ils nous proposent douze postes supplémentaires d’ici 2020, deux d’ici la fin de l’année, et dix l’an prochain, dont un officier », détaille Emmanuel Causse, représentant FO au niveau départemental. « La répartition de ces postes sur le département se fera dans un second temps », poursuit, confiant, le syndicaliste.

Un compromis satisfaisant pour l’instant

Cette annonce correspond à la moitié de ce que réclamaient les grévistes (vingt-cinq postes), mais elle a suffi à éteindre l’incendie. « Un compromis a été trouvé pour faire face à l’urgence, reconnaît le représentant syndical. Nous sommes conscients que l’argent ne tombe pas du ciel et qu’il faut
travailler en bonne intelligence ». D’autant que l’objectif initial de 25 postes supplémentaires n’est pas abandonné. « Le sujet sera remis sur le tapis pendant la phase d’étude du schéma départemental de l’analyse et de couverture des risques, qui devrait durer de un à deux ans ». Cette procédure pilotée par la Préfecture, permet de faire un état des lieux approfondi des besoins et des moyens nécessaires pour assurer la sécurité du territoire et de ses habitants. « Nous serons alors très vigilants à ce que nos revendications soient à nouveau prises en compte », prévient Emmanuel Causse.