À Rodez, une esplanade au nom de Julienne Séguret (Calelhou)

Une plaque a été inaugurée, vendredi 19 juillet. ©ADN12

À côté de la salle des fêtes, les élus de la ville de Rodez ont inauguré, vendredi 19 juillet, l’esplanade Julienne Séguret.

Les enfants, petits-enfants et arrières-petits-enfants étaient présents, vendredi 19 juillet, à Rodez, à l’occasion d’une cérémonie organisée par la Ville qui a attribué le nom de Julienne Séguret (1891-1981) à l’esplanade se situant à côté de la salle des fêtes. Cette écrivaine et militante de la langue occitane, surnommée Calhelon (veilleuse en occitan), est née à Privezac en 1891. 

Une plaque a donc été dévoilée, vendredi, où Pierre Séguret, son fils âgé de 96 ans, était présent. 

Calhelon étant un symbole de la défense de la littérature occitane, cette distinction permet, selon Jean-Michel Cosson, élu à Rodez Agglomération, « d’honorer tous ceux qui se sont battus, se battent et se battront pour préserver la langue ». Une inauguration qui a eu lieu au coeur de l’événement qui promeut justement l’occitan, à savoir l’Estivada. Le groupe La Beluga y est même allé d’une surprise en chantant un des textes de Calelhon.

Pierre Séguret, fils de Calelhon, était présent.