L’Aveyron recrute sur l’aire du Viaduc de Millau

L'inauguration de l'exposition a eu lieu vendredi soir sur l'aire du Viaduc de Millau. ©ADN12

Vendredi 28 juin, Jean-François Galliard, président du Conseil départemental, a inauguré une exposition photo baptisée « L’Aveyron recrute, changez de vie ! » sur laquelle on peut voir des témoignages de néo-Aveyronnais, ravis de leur nouveau cadre de vie. L’objectif : profiter du million de visiteurs annuel pour attirer de futurs candidats.

« Comment je fais pour que l’Aveyron soit attractif ? ». C’est la question que s’est posée haut et fort le président du Conseil départemental, Jean-François Galliard, vendredi soir. « Nous avons mis 20 millions pour le numérique, de sorte que tout le département sera fibré d’ici la fin 2022. Objectivement, si l’on compare avec les métropoles comme Toulouse ou Montpellier, on offrira autant que les autres. On sera à égalité de choix. Mais ça ne suffit pas… »

Chaque personne figurant sur les photos a eu droit à un petit cadeau, remis en main propre par Jean-François Galliard. © Gérard Rouquette

En effet, les entreprises aveyronnaises sont de plus en plus nombreuses à éprouver des difficultés à recruter, à attirer et à fidéliser des compétences. Cette situation est aggravée par un faible taux de chômage (« 6,3 %, pratiquement structurel », souligne Jean-François Galliard), par le départ des jeunes Aveyronnais vers d’autres lieux, par le vieillissement de la population et enfin par une attractivité du territoire qui reste à conforter.

« Qui plus est, notre territoire est parfois perçu comme un département uniquement touristique, assure Jean-François Galliard, il n’est pas de notoriété publique que l’Aveyron recrute. Son tissu économique reste souvent insoupçonné. »

Sensibiliser les gens de passage au potentiel d’emploi

L’emploi étant le premier levier d’installation dans un territoire, le Conseil départemental souhaite capitaliser sur son dispositif « L’Aveyron recrute » et en faire l’élément central de sa politique d’attractivité visant à accélérer le rythme de la croissance démographique de l’Aveyron.

C’et d’ailleurs à travers ce dispositif qu’a été organisé le premier job dating à Bercy en octobre dernier (qui aurait attiré au final une quinzaine de personnes, NDLR). Une deuxième édition se tiendra le 12 octobre prochain.

C’est dans la continuité de cette dynamique que le Conseil départemental propose une exposition photo baptisée « L’Aveyron recrute, changez de vie ! », installée depuis le 19 juin sur l’Aire du Viaduc de Millau, et ses quelque 925.000 visiteurs en 2018.

Adélaïde Maisonable a réalisé l

Une exposition qui a pour but de sensibiliser les gens de passage au potentiel d’emploi en Aveyron et de leur donner envie de s’y installer. Chaque panneau illustre pour cela l’expérience vécue d’un nouvel arrivant épanoui dans son environnement de travail en Aveyron.

Les témoignages en ligne

Les personnes photographiées, d’origines et d’horizons différents, ont été choisies par les services du Conseil départemental selon les métiers en tension en Aveyron afin d’illustrer les compétences du département. Au-delà du shooting photo, les personnes ont été interviewées. Les témoignages de leur expérience sont en ligne sur le site www.laveyronrecrute.com

Au cours de l’exposition, le visiteur est invité à se connecter sur le site, mais peut aussi s’adresser aux agents d’accueil de l’aire qui lui donneront plus d’informations sur le dispositif l’Aveyron recrute. Le personnel a effectivement été formé et « outillé » pour renseigner les potentiels candidats et promouvoir le job dating.

Cette exposition est en place pour toute la saison estivale. Les photos ont été réalisées par Adélaïde Maisonable, photographe professionnelle, native de l’Aveyron mais installée… dans le Tarn-et-Garonne.

Des campagnes aussi sur Internet

Pour donner plus de visibilité aux offres d’emploi diffusées sur laveyronrecrute.com, des campagnes de communication digitale sont lancées dès ce mois de juin sur les réseaux sociaux ainsi que sur Le Bon Coin, Google et Linkedin. Les portraits des néo-Aveyronnais exposés sur l’Aire du Viaduc sont le fer de lance de ces campagnes.

Le ciblage est fait sur les chercheurs d’emploi des régions de Toulouse et Montpellier, et les internautes d’Ile-de-France faisant des recherches sur les salons de l’emploi et les job dating existants. « Il faut en effet savoir que 20 % des nouveaux arrivants en Aveyron proviennent de Haute-Garonne et de l’Hérault », souligne Jean-François Galliard.