Millau. Radiologie : le centre hospitalier à la pointe de la technologie

Le Docteur Monier présente les avantages de la nouvelle table de radiologie. ©adn

Le Centre Hospitalier de Millau s’est doté d’un nouveau plateau de radiologie dernier cri, d’une valeur totale de 600.000 €, qui permet une amélioration de la prise en charge du patient, un énorme gain de temps et facilite le travail des équipes médicales.

La direction de l’établissement a décidé d’investir dans le renouvellement de son matériel d’imagerie, afin de répondre aux besoins de la population. Le nouveau matériel a été présenté jeudi en fin d’après-midi à l’hôpital de Millau en présence de tous les partenaires, des techniciens et de l’équipe soignante.

Cet équipement est venu remplacer l’ancien, vieillissant et parfois en panne.

L’imagerie dernier cri

Il s’agit de deux tables de radiologie avec « capteurs plans dynamiques » de nouvelles générations et deux « capteurs Wifi » pour les urgences et pour réaliser les radios au lit. Le choix de l’hôpital s’est porté sur la société Primax, société européenne, et premier constructeur mondial de salle de radiologie.

Grâce aux deux salles « Clisis Evolution », il n’y a plus besoin de développer des films ou de manipuler des cassettes. Les manipulateurs de radiologie obtiennent en une fraction de seconde le cliché sur un écran de visualisation.

L’image est transmise en temps réel aux médecins radiologues pour interprétation, puis intégrée dans le dossier radiologique du patient et archivée à vie, dans un système numérique.

Une des tables de radiologie dernier cri.

Un gain de temps

L’équipe soignante de l’unité de radiologie est unanime : « Ce nouvel équipement nous change la vie et celle des patients ! » Ces changements importants permettent la réduction du temps d’examen, et de la « dose patient ».

Les doses sont réduites de 40 à 70 % selon le type d’examen comme l’explique le Docteur Ababou.

Ces tables donnent beaucoup moins de rayons aux patients, et dans quelques années, avec les progrès de la technologie, on diminuera encore.

Une meilleure prise en charge

La sécurité et le confort des patients ont également été améliorés. Un accès sur chaque côté du plan de table, un plateau qui descend très bas et qui peut bouger sur les quatre axes, sans avoir à mouvoir le patient, sont autant d’équipements qui facilitent la gestion du patient.

Ce gain de temps améliore la prise en charge des malades et les conditions de travail du personnel.

Ainsi, l’unité d’imagerie du centre hospitalier de Millau optimise le flux des patients et a permis au service d’ouvrir un deuxième agenda « pour assurer une demande toujours croissante », assure le Docteur Monnier.

Nous avons de plus en plus de monde, certains viennent de loin, de Lozère, de Decazeville et de Montpellier, car il y a de moins en moins de radiologues dans certains secteurs.

Le docteur François Jacob a quant à lui tenu à rendre hommage au Docteur Monnier, pour qui c’était la dernière inauguration (elle prendra sa retraite dans quelques mois, NDLR), et a précisé qu’à Millau on bénéficiait « d’un service particulièrement performant grâce à ce nouveau matériel, mais aussi grâce aux médecins radiologues ».

Nous sommes un des rares établissements régionaux à dispenser une interprétation de toutes les radios conventionnelles, partout ailleurs, il y a de plus en plus de spécialistes qui n’interprètent pas toutes les radiologies…