Saint-Beauzély. Le défi : une semaine sans voiture !

Marie Margaillan, Pierre-Yves Deboissieu, Michel et Hélène Jacquemin, membres de l'association In'VD. ©ADN12

Du 22 au 29 juin, le village de Saint-Beauzély deviendra un territoire test, pour la première édition de « La semaine sans ma voiture », une expérience lancée par l’association In’VD (Innovation Véhicules Doux) afin de promouvoir la mobilité douce.

Pendant cette semaine, l’association In’VD (Innovation Véhicules Doux) souhaite promouvoir et faire connaître la mobilité douce pour les déplacements utilitaires (travail, courses, écoles…) et notamment à la population rurale, amenée à se déplacer beaucoup plus que la population urbaine.

Les membres de l’association parlent de ce projet et le veulent fédérateur.

Le but n’est pas de créer un évènement avec des convaincus de la mobilité douce, mais de convaincre les autres, ceux qui pensent que c’est impossible surtout quand on habite à la campagne.

Ainsi, pendant sept jours, des alternatives à leurs moyens de transport habituels seront proposées aux habitants du village pour leurs trajets quotidiens.

Des solutions nombreuses

Il existe de nombreux moyens alternatifs de locomotion, et c’est ce que veut prouver l’association In’VD aux habitants des villages et des périphéries des villes.

La première solution écologique reste le covoiturage et l’utilisation du « Rézo pouce » qui s’avère plutôt bien fonctionner sur l’axe Millau – Bouloc, puisqu’entre 500 et 600 véhicules l’empruntent chaque jour, jusqu’à 1.000 pendant l’été.

Des vélos électriques prêtés par le Parc des Grands Causses, des adhérents de l’association et des marchands de cycles millavois, seront mis à disposition des habitants.

Certains seront stationnés devant le magasin « Biocop » du Cap du Crès pour les particuliers qui feront du covoiturage pour se déplacer en ville. D’autres pourront être empruntés sur plusieurs jours ou pour la semaine entière, par les habitants du village.

Les plus motivés pour changer leurs habitudes, réserveront certainement la « K-ryole », une remorque assistée tirée à la main, ou poussée par un vélo pour faire leurs courses.

Un ramassage scolaire sera assuré plusieurs fois dans la semaine, par un pedibus ou une carriole tirée par une jument pour sensibiliser les plus jeunes et leurs parents.

Une journée de promotion

Pour débuter cette semaine, un après-midi d’animations et de promotion autour de la mobilité douce sera proposé au public le samedi 22 juin.

Chacun d’entre vous est invité à se rendre sur place pour tester des moyens de locomotion étonnants, et peut-être même ceux du futur !

Nous nous positionnons comme accompagnateurs et facilitateurs de ces défis de la transition écologique.

L’association, très active pour trouver et pérenniser des solutions écologiques de déplacement, n’hésite pas à aller rencontrer des fabricants de vélos ou de véhicules. Ensemble, ils échangent sur ce qui peut être amélioré.

La Renault Twizy sera proposée à l

Le retour d’expérience est très apprécié par les industriels qui tiennent compte de leurs idées, et comptent sur ces tests grandeur nature pour proposer les meilleurs compromis possible pour les véhicules de demain.

Le programme

Samedi 22 juin de 14 h à 19 h

  • Vélos spéciaux en exposition et à l’essai
  • Vélos à smoothies
  • Parcours d’agilité
  • Atelier pour les enfants
  • Baptême « Rézo pouce » entre Saint-Beauzély et Azinière
  • Animations avec la jument et la carriole
  • Animations ludiques
  • Restauration

À partir de 19h au bar de la Muse, apéritif, repas et animation musicale.

Vendredi 28 juin

À partir de 19 h, soirée pizzas pour clore la semaine

Renseignements complémentaires auprès de l’association In’VD : info@invd.com 

Sur le même sujet, vous aimerez aussi.