Rodez. En assemblée générale, l’ADIL démontre la valeur ajoutée de ses conseils

Le bureau de l'ADIL en assemblée générale. ©ADN12

L’Agence départementale d’Information sur le Logement (ADIL) a été créée en Aveyron en 1996 à l’initiative du Conseil Général, de l’état. Elle regroupe aujourd’hui la quasi-totalité des acteurs aveyronnais du logement et de l’habitat. L’ADIL de l’Aveyron est agréée par l’Agence Nationale d’Information sur le Logement (ANIL) et conventionnée par le Ministère chargé du logement pour délivrer au public une information complète et un conseil argumenté sur toutes les questions d’ordre juridique, financier et fiscal relatives au logement et à l’habitat.

Cette information, qui se veut avant tout préventive, permet à chacun de mieux connaître ses droits et ses obligations, ainsi que les solutions adaptées à son cas particulier. Le consultant est ainsi en mesure de faire un choix éclairé et de mieux prendre en compte ses projets ou démarches.

Bilan détaillé de l’activité 2018

Seule représentante du réseau FAIRE en Aveyron, l’ADIL est chargée d’assurer le rôle de service public de la rénovation énergétique. Dans son rapport d’activité, le directeur, Bruno Alary, estime que l’activité est restée soutenue, mieux, une progression de 15 %, même si depuis l’automne une inflexion traduit quelques inquiétudes. Sur l’Aveyron, les trois quarts des consultants proviennent d’une aire urbaine. « Sans changement notable, les propriétaires occupants restent les plus nombreux à contacter l’ADIL pour l’amélioration de l’habitat ».

L’analyse des consultations montrent un intérêt particulier pour le locatif (43 %), Amélioration de l’habitat (23 %), l’accession à la propriété (4 %), fiscalité (12 %).

Les chiffres clés de 2018 : 7.588 consultations. 153.000 Aveyronnais renseignés depuis 1996. 43 % des questions concernent les rapports locatifs. 2306 questions sur la rénovation soit plus de 13.000 en 5 ans.

Rapport moral

Danièle Vergonnier, la présidente de l’ADIL, a estimé que l’année 2018 avait été « riche d’une activité soutenue ».

À l’heure où les soutiens publics sont importants pour les ménages, certaines entreprises déploient une imagination sans limites, c’est ce qui caractérise leurs pratiques parfois trompeuses, souvent déloyales et jamais dans l’intérêt de leur client.

L’ADIL reste le moyen le plus sûr de réduire les risques. « La valeur ajoutée de ses conseils est démontrée »

Plan d’investissement volontaire d’action logement

Le directeur, Sébastien Roques, a présenté le plan d’investissement qui comporte sept axes pour agir pour le logement des salariés.

  • Améliorer la performance énergétique des logements : 1 milliard d’€. Les partenaires sociaux d’action logement financent à 100% les travaux de rénovation énergétique.
  • Favoriser la mobilité : 150 M€ en rapprochant les salariés de leur lieu de travail.
  • Aménager un habitat plus inclusif : 1,5 milliard d’€.
  • Transformer les locaux vacants en logements : 1,2 milliard d’€.
  • Améliorer l’habitat en outre mer : 1,5 milliards d’€.
  • Produire plus et moins cher : 2,7 milliards d’€. Faire un effort par un soutien au secteur logement social et contribuer à l’amélioration de l’équilibre d’exploitation des bailleurs sociaux.
  • Agir contre la dégradation de l’habitat ancien : 945 M€.

En résumé, Sébastien Roques met en avant deux points essentiels : améliorer la performance énergétique des logements des salariés et favoriser la mobilité des salariés.

Les rendez-vous de l’accession proposée aux consultants

Devenir propriétaire, rénover, acheter en copropriété, l’ADIL vous conseille. Du 17 au 21 juin, à l’occasion de la Semaine de l’accession, le réseau ANIL/ADIL se mobilise pour accompagner les candidats à l’accession à la propriété dans leur projet.

Tout au long de la semaine, l’ADIL sera à votre écoute pour vous faire rencontrer des juristes spécialisées sur les questions liées à l’accession. Bruno Alary, directeur ADIL, rappelle : 

L’ADIL propose un plan de financement permettant de déterminer les mensualités de remboursement correspondant au projet, tenant compte des prêts aidés, les prêts d’Action Logement, le prêt d’accession sociale…. Des conseils pédagogiques sur la technique bancaire afin de choisir au mieux. Des conseils juridiques sur les contrats de vente, de constructions… Des conseils pratiques sur les spécificités liées à la copropriété, à la maison individuelle, les assurances, responsabilités…

Pour bénéficier des rendez-vous de l’accession, contactez l’ADIL de l’Aveyron, 7 place Sainte-Catherine 12000 Rodez. Tél. 05 65 73 18 00. Email : adil12@wanadoo.fr