Conques. Une rencontre autour des arts de l’Inde

L'artiste présentera un solo de danse-théâtre. ©DR

Après les succès des précédentes programmations, « Une saison indienne en Aveyron, rencontres autour des arts de l’Inde » revient avec la talentueuse Vidhya Subramanian, danseuse de Bharata Natyam, pour une seule représentation, le dimanche 5 mai à 17 h à Conques.

Rencontrée en 2014 à l’occasion d’un master classe et d’une représentation dans le cadre de la programmation artistique du Musée Guimet (Musée National des Arts Asiatiques) à Paris, Pathya Danse est heureuse de vous faire découvrir cette artiste de renom.

Originaire du sud-est de l’Inde, le Bharata Natyam réunit vigueur et rapidité. Symbolisme et technique s’allient harmonieusement. La rythmique très riche et la géométrie des lignes dans l’espace caractérisent ce style de danse.

Les larges déplacements, les sauts, les fentes profondes et les équilibres demandent à la fois, grâce, force et endurance. Les poèmes et les hymnes sont chantés en sanskrit, en tamoul, en telugu, ou en kannada.

L’artiste

Danseuse de Bharata Natyam, Vidhya Subramanian est une artiste reconnue pour ses chorégraphies d’une grande subtilité, d’une rare charge émotionnelle.

Formée au style Vazhuvoor par le grand maître S.K. Rajarathnam et à l’art de l’abhinaya par la renommée Smt. Kalanidhi Narayanan à Chennaï, elle a gagné l’appréciation du public aussi bien en Inde que sur les scènes de nombreux pays d’Europe, aux Etats-Unis, en Afghanistan au Kenya et en Russie.

Une artiste complète dont le charisme et la créativité ne sont plus à prouver.

A la fois versée dans l’art de la danse, du théâtre, mais aussi dans la philosophie et la peinture, elle a participé à de nombreuses créations alliant danse et théâtre. Elle a enrichi son répertoire de Bharata Natyam de par la richesse infinie de son expressivité.

Bharatanatyam et slam

Vidhya présentera « Still I rise », inspiré du poème de Maya Angelou.

« Et pourtant je m’élève » est un solo de danse-théâtre qui mêle les techniques du Bharatanatyam et du slam. Si Draupadi a été sauvée par Kirshna d’une humiliation publique, son estime d’elle-même a été constamment mise à l’épreuve. Cette pièce interprète les événements marquants de la vie de Draupadi à travers son point de vue, en prenant appui sur les éléments mythologiques pour aller vers l’imaginaire, faisant le lien entre le mythe et la vie d’aujourd’hui.

Dimanche 5 mai à 17 h à l’Auditorium – Centre Européen de Conques. Tarif : 12 € (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans). Billetterie à la Maison du Livre de Rodez ou sur place le jour même. Durée : 1h15. Places assises, non numérotées. Ouverture des portes à 16 h. Renseignements au 06 50 77 63 67.